Communes mixtes d'Algérie. Commune mixte de Maillot (1871-1957)

Cote de référenceFR ANOM 91105/1-209
Référence Internetark:/61561/bm571tns
Description matérielle13 mètres linéaires
OrigineCommune mixte de Maillot (Algérie)
Organisme responsable de l’accès intellectuel Archives nationales d'outre-mer
29 chemin du Moulin de Testa, 13090 Aix-en-Provence
Langue des unités documentairesfrançais

La commune mixte de Beni Mansour est créée par arrêté gubernatorial du 1er décembre 1880. Elle change de nom pour prendre le nom de son chef-lieu, Maillot, par arrêté gubernatorial du 27 octobre 1924. Maillot était un médecin militaire, qui a vulgarisé l'emploi de la quinine contre le paludisme.

Elle est supprimée par arrêté du 30 novembre 1956.

La commune mixte, qui a donc existé de 1880 à 1956 sous deux noms successifs, couvre une superficie de 102.716 hectares, et se place à une altitude de 450 mètres. Elle a été créée sur les hauteurs, en plein centre de la Kabylie, et symbolise la volonté d'implanter un centre de colonisation.

En 1937, à l'occasion d'un rapport de l'administrateur sur l'alimentation des indigènes, on apprend que la commune mixte comprend 33.287 habitants indigènes, répartis en 5969 familles, dont 1299 familles très pauvres ; toutes sont sédentaires, la plupart habitant des maisons en pisé. La production principale est l'olive, les figuiers et les pêchers sont secondaires ; l'orge est la céréale la plus cultivée ; seuls des chèvres et des moutons sont élevés.

Il s'agit par conséquent d'une commune mixte assez pauvre, comme il en existe beaucoup dans les régions montagneuses de la Kabylie, mais suffisamment importante pour être dotée d'un hôpital auxiliaire.

Trois séries d'une longueur et d'une complétude exceptionnelles attirent l'attention dans ce fonds. La série des délibérations de la commission municipale est conservée de 1903 à 1936, celle des arrêtés pris par l'administrateur de 1880 à 1957 - soit durant toute l'existence de la commune mixte- , et enfin, celle du tribunal de simple police de 1920 à 1941 (un registre des arrestations de 1920 à 1939, trois registres des audiences foraines de 1932 à 1941).

Des travaux historiques approfondis sur cette commune mixte typique de sa région peuvent par conséquent être entrepris, car ces séries restituent tous les événements et tout le quotidien de la commune mixte, sinon sans interruption de 1880 à 1957 (comme les arrêtés), du moins pour plusieurs décennies.

Les origines de la commune mixte, sa création ne sont pas évoquées, mais des dossiers de répression de l'insurrection de 1871 témoignent de cette époque, où, avant le centre de colonisation européen, des tribus vivaient sur ce territoire.

Les autres rubriques de l'instrument de recherche permettent d'approfondir les domaines qui étaient cruciaux pour cette commune mixte : les forêts, l'agriculture, l'hydraulique, les écoles ; plusieurs dossiers évoquent le rôle important de la famille Troccon, dont les membres étaient à la fois propriétaires-exploitants et fonctionnaires de la commune mixte.

Le second conflit mondial apparaît au détour de plusieurs dossiers, ainsi que, en fin de période d'existence de la commune mixte, les débuts de la guerre d'Algérie : s'y côtoient la lutte contre la rébellion et la surveillance du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques.

Moins fournis, des dossiers retracent la vie locale, avec le rôle des djemaas, le culte musulman, la surveillance politique (nationalistes des années 1930 et 1940, collaborationnistes sous Vichy), la station estivale de Tala Rana ; un mince dossier renseigne sur les sociétés secrètes sous le régime de Vichy.

En application des articles L 213.1 et L 213.2 du Code du patrimoine, les documents décrits dans le présent instrument de recherche sont librement communicables, à l'exception de l'article 63 (affaires soumises aux juridictions et impliquant des mineurs : 100 ans) .

Gouvernement général d'Algérie

Préfecture d'Alger

Sous-préfectures d'Algérie

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2016-05-02

Archives
Répertoire établi par Isabelle CHIAVASSA, conservateur en chef
Recherche avancée
 ou entre   et