Comité du commerce, de l'industrie et de l'agriculture de l'Indochine (1903/1943)

Cote de référenceFR ANOM 100 APOM 720-819
Référence Internetark:/61561/jb523qrsri

Le Comité du commerce et de l'industrie de l'Indochine fut fondé en 1903 sous le régime des associations déclarées, l'avis de déclaration étant publié au Journal officiel de la République française du 31 mars 1903. Le comité ne prit son titre définitif de « Comité du commerce, de l'industrie et de l'agriculture » qu'en 1916. Il fut reconnu d'utilité publique par décret du 25 juin 1924. Par commodité, on le dénommait sous la forme simplifiée de Comité de l'Indochine.

Le comité était conçu comme une chambre patronale qui n'admettait en son sein que des sociétés et des personnes dont le but et l'activité étaient l'exploitation d'entreprises en Indochine. On y admettait aussi des fonctionnaires du cadre administratif indochinois. Il avait pour but l'étude de toutes les questions économiques touchant la colonie, ainsi que la défense et le développement des intérêts français dans cette partie du monde.

L'Union coloniale et le Comité entretinrent des liens étroits et s'efforcèrent de travailler de manière solidaire et complémentaire ; il y allait d'ailleurs de l'intérêt des deux organisations. En 1943, le Comité de l'Indochine s'intégra au Comité de l'Empire français sous la forme du Comité de l'Indochine et des intérêts français en Extrême-Orient dont Maurice Le Gallen fut le premier président.

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2012-01-06

Archives
Répertoire établi par Jacques DION, chargé d'études documentaires, sous la direction d'Elisabeth RABUT, conservateur général du patrimoine, complété par les Archives nationales d'outre-mer
Recherche par critères
 ou entre   et