A monsieur Mithon au sujet du retard apporté au départ du Profond, du passage de ce navire à Cayenne et à la Martinique avant d'arriver à Léogane, du fret de retour (indigo des particuliers et sucres du roi), de la grâce accordée au sieur Bournigal, huissier du Conseil supérieur qui a tué un flibustier nommé Morin (20 avril 1711)

Code de communication 201 MIOM 29
Cote de référenceCOL B 33 F° 89
Référence Internetark:/61561/ki665smltlqc
DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2015-01-07

Archives
Inventaire établi par Etienne TAILLEMITE, conservateur en chef, complété par les Archives nationales d'outre-mer
Recherche par critères
 ou entre   et