Mission Congo-Nil ou mission Marchand en 1897-1898 (1893-1901)

Après 1882, le gouvernement français envisage une action dans le bassin du Haut-Nil afin de créer un axe Atlantique-Mer Rouge, de Dakar à Djibouti, en opposition à l'axe anglais Le Caire-Le Cap. Des missions sont mises sur pied malgré les mises en garde de la Grande-Bretagne. La mission du capitaine Jean Baptiste Marchand débarque à Loango (Congo) en juillet 1896, se met en route en 1897, progresse péniblement jusqu'à Fachoda où elle arrive le 10 juillet 1898. Marchand occupe le fort turc et signe un traité de protectorat avec le chef. Les Anglais en guerre dans le sud du Soudan arrivent devant Fachoda le 19 septembre. Si les relations entre Marchand et Kitchener sont courtoises, la tension diplomatique entre la France et l'Angleterre est très vive. Pour éviter un conflit, ordre est donné à Marchand, le 4 novembre 1898, d'évacuer Fachoda.

Voir :

- A. Baratier, «Souvenirs de la mission Marchand. Au Congo, de Loango à Brazzaville, 1913.

- A. Baratier, «Vers le Nil de Brazzaville à Fort-Desaix », 1923.

- A. Baratier, «Fachoda », 1941.

- A.H. Dyé, «Les voies de transport sans le Haut-Oubangui », dans Bulletin de la Société de commerce de Paris, 1899, pp. 305-314

- A.H. Dyé, «Le Bahr-el-Ghazal », dans Annales de Géographie, 1902, pp. 305-338

- J. Émily, «Mission Marchand. Journal de route », 1912.

- O. de Prat, «De Loango à Fachoda », dans Bulletin de la Société de géographie de Lille, 1899, pp. 289-355.

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2016-07-01

Archives
Répertoire établi par Martine CORNEDE, conservateur général du patrimoine
Recherche par critères
 ou entre   et