Archives privées. Général Jean Baptiste Marchand (1899/1949)

Cote de référenceFR ANOM 64 APC 1
Référence Internetark:/61561/ob982tob
Description matérielle0, 001 ml.
OrigineVersement du Musée des arts africains et océaniens.
Organisme responsable de l’accès intellectuel Archives nationales d'outre-mer
29 chemin du moulin de Testa, 13090 AIX-EN-PROVENCE
Langue des unités documentairesFrançais.

De modeste origine, Marchand est un officier sorti du rang. Sa carrière s’oriente vers le Soudan. En 1888 il participe à une expédition contre les Toucouleurs ; il est remarqué par Archinard. En 1889-1890 il prend Ségou et Nioro. On le retrouve en Côte d’Ivoire. Rapidement il est hanté par l’idée qu’il faut aller plus vite que les Anglais et les empêcher de contrôler l’Afrique. Il faut donc être les premiers à s’installer sur le Haut-Nil à partir du Congo et de l’Oubangui. Il reçoit le soutien d’Archinard et de Gabriel Hanoteaux. Ce sera la fameuse mission Congo-Nil de 1896 à 1899. En 1900 il part pour la Chine et participe à la guerre de Boxers comme major de garnison à Pékin. Il démissionne de l’armée en 1904. Il demanda sa réintégration en 1914 et s’illustra dans divers épisodes de la guerre. Il meurt en 1934.

Le fonds contient de la correspondance relative à la carrière du général Marchand.

La photographie du tirailleur sénégalais est classée en iconothèque sous la cote 4 Fi 822.

Archives privées des colonies : Papiers Marchand 96 APC 1.

Libre accès aux originaux.

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2014-11-05

Archives
Répertoire établi par Barbara SANCHEZ, archiviste
Recherche avancée
 ou entre   et