[Mission Gallieni à Madagascar]

Description matérielle Photographie (dont un panorama en 6 clichés dans l'album coté FR ANOM 8Fi477)

Afrique, Indochine, Madagascar, 1879-1905. Maréchal de France, Gallieni est sorti de l’Ecole militaire de Saint-Cyr dans l’infanterie de Marine en 1870. Il est en mission au Sénégal (1876), et au Niger (1879-1880) où il signe un traité avec Amadou, sultan de Ségou. Médaille d’or de la Société de géographie de Paris. Lieutenant-colonel en 1891, il est nommé ensuite commandant supérieur des forces françaises au Sénégal. De 1893 à 1895, il est au Tonkin, où Lyautey est son adjoint. Général de division, il est envoyé ensuite à Madagascar, dont il devient le premier gouverneur général de 1896 à 1905, Lyautey étant à nouveau à ses côtés notamment pour la pacification du sud de l’île (région de Fort-Dauphin). Rentré en France, il est nommé gouverneur militaire de Paris en août 1914, puis ministre de la Guerre d’octobre 1915 à mars 1916. Des officiers de son état-major effectuent les reportages sur toutes ses activités, en Afrique comme à Madagascar : des albums sont constitués, que Gallieni offre à des amis, des supérieurs hiérarchiques et des hommes politiques ou responsables économiques.

Anfreville de Jurquet de Lassalle, Docteur L.L. d’
Madagascar, Sénégal, 1902-1913. Médecin des troupes coloniales, le docteur d’Anfreville commence sa carrière à Madagascar à l’époque de Gallieni. L’ouvrage qu’il publie en 1902, A Madagascar (Paris, Plon) est illustré de ses propres clichés et de ceux de l’état-major.
Ducarre, capitaine
Madagascar, 1902. Entré en service en 1889, lieutenant en 1893 dans l’infanterie de Marine. Capitaine d’infanterie coloniale sous les ordres du général Gallieni (2e bureau) à Madagascar en 1901, il est l’un des photographes de l’état-major de ce dernier, avec le capitaine Pelletan, et le général Roques (du génie), directeur des Travaux publics de Madagascar.
Gruss, capitaine Joseph
Le capitaine d’infanterie coloniale Gruss est l’officier d’ordonnance de Gallieni. Ce dernier l’a chargé du service des voitures du gouvernement général, des Panhar-Levassor. Il raconte cette aventure dans un article de la Revue de Madagascar, en 1902, illustré de ses propres clichés. Il a été nommé à ce grade en 1901 et est titulaire de la Légion d’Honneur.
Imbert, lieutenant. puis capitaine Alphonse Edgard Jean, 1872-1915
Né le 19 décembre 1873 à Cherbourg. Capitaine au 8e régiment d’Infanterie coloniale, il est tué à l’ennemi le 25 septembre 1915 à Massiges (Marne). Après son service militaire comme simple soldat en 1894 au 4e régiment d’infanterie de Marine, il fait l’Ecole militaire d’infanterie (1898-1899). A sa sortie, il est mis à disposition du général Gallieni, commandant en chef à Madagascar : il y arrive le 1er mai 1900 comme lieutenant. Il fait partie de la colonne de pénétration de Lyautey dans le sud de Madagascar. Désigné pour servir au Tonkin (1905-1908), il revient ensuite à Madagascar : il est capitaine au bataillon sénégalais de Madagascar (1912), puis au 2e régiment de Tirailleurs malgaches (mars 1914). Il est très apprécié de Lyautey qui le dit excellent photographe. Ses clichés, qui sont d’une qualité remarquable, sont édités en cartes postales par Chatard à Madagascar.
Pelletan, capitaine Jean-Louis, 1842- ?
Madagascar, 1896-1900. Né à Paris le 12 janvier 1842, il est d’abord militaire, capitaine en 1884, titulaire de la Légion d’Honneur, il fait partie de l’état-major de Gallieni. Il est l’un des photographes de son expédition avec le capitaine Ducarre, et le général Roques. A Tananarive, il fait partie du Sporting Club, fondé par Gallieni. Il entre ensuite dans l’administration coloniale. Résident français à Anjouan et à Mohéli (Grande Comores), 1896-1900. Il est titulaire de la Légion d’honneur.
Roques, colonel Pierre Auguste, 1856-1920
Madagascar, 1897-1905. Des photographies sur Madagascar de Roques sont exposées à l’exposition de Hanoi en 1902. Après avoir fait l’Ecole Polytechnique, il choisit l’Artillerie puis sert dans le Génie. Il est capitaine détaché dans le sud - oranais en 1882, chef de bataillon en 1892, promu lieutenant-colonel en 1898. Il fait partie de l’état-major de Gallieni. Roques est directeur du génie et des travaux publics de Madagascar. Il est chargé par Gallieni en 1896 de reconnaître le tracé d’une future voie ferrée entre la côte Est et l’Imérina, qui sera achevée en 1911.
Sénèque, capitaine Jules Auguste, 1866- ?
Madagascar, 1891-1902. Né le 17 août 1866, à Melun, entré en service le 26 septembre 1884. Il est sous-lieutenant d’infanterie de Marine le 1er juillet 1891, lieutenant le 1er juillet 1893, au 6e Régiment d’infanterie de Marine. Il commande le cercle Bara en 1899. Mais il est affecté au Service géographique de l’Armée. Ses clichés sont publiés en cartes postales par la Maison Cattin de Fianarantsoa (négociant, colon, propriétaire de concession aurifère), membre de l’Alliance française. En 1903 il est au 2e Tirailleurs malgaches et commande le district de Soalala avec le grade de capitaine adjudant -major et est chef du district de Fanjakana (province de Fianarantsoa). Il est aussi officier de renseignements. Il est titulaire de la Légion d’Honneur depuis 1900.
Tralbout, capitaine Alphonse Théophile Célestin, 1862- ?
Madagascar, 1897-1898. Né le 1er octobre 1862, Tralbout commence sa carrière dans l’armée en 1882. Il est jeune sous-lieutenant dans l’Infanterie de Marine en 1884. Il participe au voyage effectué par Gallieni autour de Madagascar en 1898, et quelques uns de ses clichés sont publiés dans la célèbre revue Le Tour du Monde où L. Nevière fait le récit de ce voyage : on y trouve aussi des clichés de A. Maria, E. Perrot et E. Prudhomme, qui ont aussi accompagné Gallieni. Il est alors officier de renseignement. En 1900, il est en poste dans le 1er Territoire militaire, à Manjakandriana. Devenu chef de bataillon, titulaire de la Légion d’Honneur, il commande quatre ans plus tard le cercle des Mahafaly.

NB : Ont également été les photographes de Gallieni, mais cette fois à titre civil, les administrateurs coloniaux suivant : Charles Marcoz, Aristide Maria, Emile Prudhomme, ainsi que les photographes professionnels E. Perrot et J. Rousselet.

  • Madagascar
DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2009-09-23

Archives
Répertoire établi par Marie-Hélène Degroise, conservateur en chef
Recherche par critères
 ou entre   et