Ministère des Colonies. Série géographique Terres australes et antarctiques françaises (1949/1958)

Cote de référenceFR ANOM TAAF1-FR ANOM TAAF16
Référence Internetark:/61561/sr192pkg
OrigineMinistère des Colonies
Organisme responsable de l’accès intellectuel Archives nationales d'outre-mer
29, chemin du Moulin de Testa,13090 Aix en Provence, France
Description matérielle 2 m.l
Langue des unités documentairesEnsemble en français mais certains documents sont en anglais, notamment les correspondances relatives à la collaboration avec des scientifiques anglais, américains, norvégiens ou australiens, ainsi que le dossier sur l'achat de l'hydravion Catalina aux Etats-Unis.

En 1772, la découverte des îles Crozet par le navigateur français Marion-Dufresne puis celle des Kerguelen par le navigateur éponyme en 1773, la prise de possession des îles Saint-Paul et Amsterdam en juillet 1843 ont montré la souveraineté de la France sur ces terres australes, exception faite de la Terre Adélie, qui fut découverte en 1840 par Dumont d'Urville, mais qui fut reconnue possession française un siècle plus tard.

Les possessions australes et antarctiques françaises n'avaient aucune organisation administrative jusqu'à la signature d'un décret par le ministre des Colonies Edouard Daladier le 27 mars 1924, rattachant ces territoires au gouvernement général de Madagascar. Un projet de loi du 4 novembre 1949 visant à accorder un crédit pour une première mission de prospection concrétise l'intérêt de la France pour ces terres australes. Cette mission avait un rôle purement administratif et scientifique, notamment d'évaluer la possibilité d'installer un poste de radio-météorologique ainsi qu'un terrain d'aviation ; elle a réalisé des études géologiques générales et étudié le potentiel économique de la chasse aux éléphants de mer ou de la pêche. L'arrêté du 20 décembre 1949 pris par le Haut-Commissaire à Madagascar a érigé en district les îles de Saint-Paul, d'Amsterdam, les archipels des Kerguelen et des Crozet et celui de la Terre Adélie. Ce " district austral " est rattaché à la province de Tamatave.

La loi du 1er mars 1950 a créé un établissement permanent sur l'île Amsterdam. Ce dernier est essentiellement une station météorologique d'observation et une station de radiotélégraphie. Pour la représentation et la logistique administrative métropolitaine, une section des Terres australes et antarctiques françaises (STAAF) a pris forme à Paris le 27 novembre 1950 et a commencé son exercice le 1er décembre 1950. Elle relevait de la direction du cabinet du ministère de la France d'outre-mer. La loi du 6 août 1955 confère l'autonomie administrative et financière aux Terres australes et antarctiques françaises. Par le décret n°56-935 du 18 septembre 1956 les ministères de la France d'outre-mer et des Affaires économiques et sociales ont défini l'organisation administrative des Terres australes et antarctiques françaises.

En 1957, une vingtaine de nations se sont engagées dans une campagne internationale en Antarctique, " L'année géophysique " ; suite à cette collaboration, douze de ces pays ont élaboré un traité à Washington le 1er décembre 1959, ratifié par la France en 1960, et qui engage une coopération scientifique internationale. Ce traité prévoyait la protection de la faune et de la flore, interdisait l'installation de bases militaires ainsi que l'interdiction d'expérimentation nucléaire. Une convention avait déjà été signée le 27 octobre 1959 entre les TAAF et les expéditions polaires françaises, représentées par Paul-Emile Victor et était relative aux projets scientifiques sur la Terre Adélie et aux questions de personnel et de budget. Le Traité sur l'Antarctique ratifié par la France le 16 septembre 1960 avait prévu pour une durée de 30 ans une coopération scientifique. Cette dernière devait se faire entre les nations riveraines du continent austral, les nations européennes, et les puissances économiques de l'époque, à compter le Japon, les Etats-Unis et l'Union Soviétique.

Par le décret du 14 mars 1996 et l'arrêté du 27 février 1997, le siège administratif basé à Paris est transféré dans la commune de Saint-Pierre à la Réunion. L'administrateur supérieur qui fait aussi office de préfet, conformément au décret du 18 septembre 1956 modifié en 2003, doit depuis 2005 administrer aussi les îles Eparses, situées dans l'Océan Indien. Le préfet est toujours assisté du conseil consultatif, formé par sept membres qui se réunissent deux fois par an pour des questions économiques et budgétaires. II n'y a pas de population permanente, le personnel, qui compte 200 personnes, se renouvelle tout les six mois grâce au navire Marion Dufresne.

Ce fonds est constitué de dossiers de correspondance, vraisemblablement des chronos de correspondances au départ ou à l'arrivée de la Section des Terres australes et antartiques françaises, composés de copies de lettres, de télégrammes ou de bordereaux d'envoi qui ont été échangés avec les administrations, les collectivités et organisations publiques ou privées. Ces correspondances sont intéressantes dans la mesure où elles permettent de suivre l'évolution des TAAF, de la première mission d'étude en 1949 à la demande d'autonomie administrative et financière en 1955, ainsi que la mise en place de son administration. Enfin il faut noter la présence de nombreux rapports faits par les administrateurs en chef ou les scientifiques de ces missions qui complètent les précédentes correspondances.

Versement du Ministère de l'outre-mer.

Les éliminations pratiquées ont porté sur des doublons (en quatre, voire cinq exemplaires) de lettres, de télégrammes et de bordereaux d'envoi.

  • La première partie du fonds (TAAF 1 à TAAF 7) se compose de correspondances relatives aux préparation et fonctionnement des missions.
  • Les boîtes TAAF 8 à TAAF 13 sont un ensemble de télégrammes échangés entre les bases permanentes des îles australes et les différents organismes et collectivités publics ou privés.
  • TAAF 14 rassemble deux dossiers relatifs au budget.
  • TAAF 15 est aussi constitué de deux dossiers qui traitent des questions matérielles.
  • TAAF 16 comporte des dossiers divers, que l'on a classé par ordre d'importance et rassemblé par thèmes communs. Il se décompose ainsi : création des TAAF et de la STAAF, installations matérielles, activités des missions, instructions pour les relèves ainsi que des rapports.

Sous-série 8H, des archives de Madagascar et de ses dépendances, de la colonisation à l'indépendance-association (1894/1973).

8H257 : 1952/1958

Dossier 1
Importance stratégique des Iles Kerguelen : rapport de Pierre Sicaud, chef de mission aux TAAF (cartes et plans) (1952) ; analyse et avis du vice-amiral Barjot commandant en chef désigné de la zone stratégique de l'Océan Indien sur l'importance stratégique des TAAF, compte rendu de la réunion de la commission scientifique des TAAF (5 mai 1952) ; correspondance relative aux questions du personnel (1952) ; rapport relatif à la première liaison aérienne Paris-Madagascar-Kerguelen (1952) ; affaire concernant deux membres du personnel médical (affaire Baixe).
Dossier 2
Décrets et projets de décrets, portant organisation administrative des TAAF du ministère de la France d'outre-mer, direction des affaires militaires, adressés au Haut-Commissaire de la République française à Madagascar et dépendances - sur le plan militaire, les TAAF constituent un commandement militaire particulier relevant du commandant supérieur des forces armées de Madagascar et dépendances (1956) ; télégrammes officiels concernant les missions scientifiques aux îles Kerguelen et Amsterdam (1956) ; papiers relatifs à la gestion du personnel servant aux TAAF.
Dossier 3
Télégrammes officiels : formalités administratives occasionnées par le passage à Madagascar des membres des missions des TAAF et le transit du frêt ; télégrammes officiels de la FOM destinés au cabinet du Haut-Commissariat de la République française de Madagascar et relatifs aux missions australes : personnel et matériel de débarquement ; correspondance scientifique adressée au directeur de l'institut de recherche de Tananarive (1957) ; télégrammes officiels et bordereaux des correspondances privées adressées aux îles Kerguelen (1957) ; direction des troupes coloniales , bureau du personnel : service outre-mer, relève du personnel en service au TAAF.
Dossier 4
Haut-Commissariat de la République à Madagascar, cabinet militaire, télégrammes arrivés : sanctions disciplinaires infligées au personnel en poste aux Kerguelen, rapport de police ; direction des troupes d'outre-mer ; bureau du personnel ; personnel militaire employé aux TAAF demandant nouvelle affectation à Madagascar ; transfert du frêt et fournitures de matériels divers (1958).

8H 258 :1959/1961

Dossier 1
Personnel : dissolution de la participation air à la station ionosphérique des îles Kerguelen ; télégrammes officiels et correspondances privées ; lettres relatives à des demandes d'emploi (1959) ; relève des TAAF : avis de mutations, bataillon de l'air, affectations du génie et du corps des télégraphistes d'outre-mer ; matériels : correspondance relative à la mise à jour de dossiers de matériel appartenant aux TAAF ; finances : délégations de solde du personnel des Terres australes ; approvisionnement des TAAF ; divers : télégrammes officiels à caractère privé (1959).
Dossier 2
Personnel : demandes d'engagement ; questions relatives au personnel ; notes annuelles concernant le recrutement des travailleurs ; relève : plan de transport du personnel venant de la métropole ; matériels : commandes ; TO ; solde, délégations solde ; questions diverses ; recrues des TAAF (1960/1961).
Dossier 3
Personnel : notation du personnel militaire en service dans les TAAF ; situation des militaires réunionnais en service à l'île Amsterdam ; échange de savants français et soviétiques dans l'Antarctique ; mission "Norsel" ; problème posé par la coopération scientifique et le risque d'ingérences étrangères dans les Terres australes françaises (1960) ; affectation de personnel ; procès-verbal de la réunion du groupe de travail sur les divers probllèmes des TAAF (1960) ; projet de traité de neutralisation politique du continent antarctique ; mouillage de mines aux Kerguelen (1960).
Dossier 4
Organisation : mise en route des personnels militaires affectés aux TAAF, relève du personnel de la station ionosphérique des îles Kerguelen ; personnel et effectifs : TO ; militaires du contingent pour les stations scientifiques des TAAF: avis d'affectations ; troupes de marine, marine-air, bataillon de l'air 117: affectation ; troupes métropolitaines ; génie (1961).
Dossier 5
Organisation : transport du personnel militaire ; relève des TAAF ; adjoint scientifique au chef du district de Kerguelen ; personnel, effectifs : contrôle nominatif du personnel en service aux TAAF, troupes de marine, troupes métropolitaines.

Libre accès aux originaux.

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2012-01-04

Archives
Répertoire établi par Ingrid UTCHAOU, stagiaire, sous la direction d'Isabelle DION, conservateur en chef, complété par les Archives nationales d'outre-mer
Recherche par critères
 ou entre   et