Lettre M

Code de communication COL D2 C 4
  • F° 111v°. Mably, lieutenant à la suite des troupes nationales de la Guyane (1er août 1764)
  • F° 73v°, 101. Macaye (de), cadet à Rochefort, enseigne à Cayenne (1er avril 1758), lieutenant dans les troupes nationales de la Guyane (1er mai 1764)
  • F° 131. Macarthy (de), capitaine de port à Québec (1745), lieutenant de frégate (1745), capitaine de brûlot (1748), entré au service de la Marine
  • F° 10v°, 25. Madaillan (de), chevalier, lieutenant réformé, sous-ingénieur à Saint-Domingue (1er avril 1747), a quitté (février 1749)
  • F° 46. Mahault, premier sergent de la compagnie des cadets à Rochefort, capitaine aux Îles (15 janvier 1757), [chevalier de Saint-Louis le 1er juillet 1773]. Voir aussi COL D2 C 1ter F° 23
  • F° 137, 161, 197, 200v°. Maizière de Maisoncelle (de), expectative d'enseigne en second au Canada (16 mai 1740), enseigne en second au Canada (1er avril 1741), enseigne en pied (1er avril 1745), lieutenant à l'Île Royale (15 avril 1750), capitaine (1er avril 1754), repassé au Canada (4 mai 1757), pension de 300 livres sur le Trésor royal (24 mars 1761), passé à Gorée, capitaine dans les Volontaires d'Afrique (1er octobre 1765), chevalier de Saint-Louis le 8 février 1760. Voir aussi COL D2 C 59 F° 22v°, FR ANOM COL 127 F° 74
  • F° 44. Malherbe (de) commissaire d'artillerie à la Martinique (1er novembre 1742), capitaine commandant une compagnie de canonniers-bombardiers (30 avril 1747), commandant de l'artillerie avec le rang de lieutenant de roi (1757)  . Voir aussi COL D2 C 1ter F° 17
  • F° 28. Malhortie (de), enseigne en pied à Saint-Domingue (1er septembre 1756), décédé au Port-de-Paix (18 juin 1757)
  • F° 14. Mange (de), capitaine dans le régiment Royal-Bavière, capitaine à Saint-Domingue (1er octobre 1750), décédé (9 août 1751)
  • F° 45v°. Mange de Vigneuil (de), capitaine dans les Volontaires du Belloy, capitaine aux Îles (1er juillet 1751), chevalier de Saint-Louis le 2 mai 1763. Voir aussi COL D2 C 1ter F° 22
  • F° 28. Mannes (de), cadet à Rochefort (1748), enseigne en pied à Saint-Domingue (1er mars 1753), lieutenant (1er mai 1758), retiré le 15 mars 1759. Voir aussi COL D2 C 1ter F° 37 (2e partie de registre)
  • F° 114v°. Mantel, géographe avec rang de lieutenant à la suite des troupes nationales à la Guyane (1er août 1764), garde des Cartes et Plans de Cayenne (12 juillet 1777), brevet de capitaine (12 juillet 1777). Voir aussi COL D2 C 127 F° 39
  • F° 225v°. Marantin, lieutenant dans le régiment de Béarn, capitaine en Louisiane (1er août 1751)  
  • F° 102v°. Marchand Des Ligneries, [chevalier, né le 2 octobre 1743 à Montréal, cadet à l'aiguillette au Canada (7 septembre 1753), enseigne en pied (1er juin 1762)], sous-lieutenant dans les troupes nationales de la Guyane (1er mai 1764), [lieutenant (14 janvier 1769), réformé et incorporé dans la Légion de Saint-Domingue (1er février 1771), lieutenant en premier au régiment de Port-au-Prince (18 août 1772), capitaine (25 novembre 1773), ordre de passer à une compagnie de chasseurs (3 septembre 1785), chevalier de Saint-Louis le 1er février 1787]. Voir aussi COL D2 C 95 pages 26, 33, 69, COL D2 C 96 F° 30v°
  • F° 195. Marchesseau, lieutenant de frégate à l'Île Royale, capitaine de port à Louisbourg (15 mars 1758)  , rentré dans la Marine
  • F° 224. Marest de La Tour, ancien enseigne, lieutenant en Louisiane (15 octobre 1736), capitaine (1er octobre 1741)
  • F° 174v°. Marin La Marre, enseigne en second au Canada (1755), décédé (10 novembre 1755)
  • F° 51v°. Marmus (de), lieutenant de grenadiers du régiment de Saxe, lieutenant aux Îles (1er octobre 1750), retiré (15 janvier 1757)
  • F° 230v°, 234. Massé, enseigne en second en Louisiane (1er novembre 1740), enseigne en pied (1er juin 1746), lieutenant (1er février 1754), décédé (1756)
  • F° 4, 20v°. Massip (de), enseigne à Saint-Domingue (1707), lieutenant (1714), capitaine (1721), major (8 mai 1730), lieutenant de roi à Léogane (15 janvier 1740), retiré avec une gratification annuelle de 1200 livres sur les fonds de Saint-Domingue (1er janvier 1753), chevalier de Saint-Louis en 1739
  • F° 26. Massip (de), cadet, enseigne en pied à Saint-Domingue (1er juin 1742), lieutenant (15 août 1747)
  • F° 13v°, 20v°, 26. Maugeys né le 23 avril 1723 à Léogane, cadet à Rochefort (28 octobre 1739), officier à la compagnie des cadets (1742), enseigne à Saint-Domingue (20 septembre 1743), lieutenant (16 octobre 1750), capitaine (1er janvier 1753), [incorporé dans le régiment de Foix (30 avril 1762), capitaine dans la Légion de Saint-Domingue (6 février 1767), capitaine de grenadiers (1er août 1769), capitaine de grenadiers au régiment de Port-au-Prince (18 août 1772), lieutenant-colonel (25 novembre 1773), retraite avec 1000 livres de pension sur les fonds de Saint-Domingue (1er mai 1775), chevalier de Saint-Louis en octobre 1770]. Voir aussi COL D2 C 95 pages 23, 63, COL D2 C 7 page 115 et D2C 1ter F° 26v° (2e partie de registre)
  • F° 52v°, 58. Maupertuis (de), cadet à Rochefort (1750), enseigne aux Îles (1er mars 1753), lieutenant (20 novembre 1757). Voir aussi COL D2 C 1ter F° 33
  • F° 7. Maupoint (de), major au Mirbalais (1er mai 1758)
  • F° 20v°, 26v°. Maupoint (de), chevalier, cadet à Rochefort, enseigne à Saint-Domingue (1er décembre 1745), lieutenant (16 octobre 1750), retiré (1756), rentré au service dans le même grade de lieutenant (11 mai 1759). Voir aussi COL D2 C 1ter F° 10v° (2e partie de registre)
  • F° 27. Maupoint (de) (cadet), enseigne à Saint-Domingue (1er janvier 1748)
  • F° 163. Maureville (de), enseigne en second au Canada (1750), enseigne en pied (1756), [lieutenant (1er février 1760)]. Voir aussi COL D2 C 59 F° 34, 41
  • F° 208. Mauriet, enseigne en second à l'Île Royale (1756), enseigne en pied (1760), retraite de 300 livres sur le fonds des Colonies (1er février 1764)
  • F° 22v°, 28. Maussabré (de), cadet à Rochefort (1750), enseigne en pied à Saint-Domingue (1er mai 1753), lieutenant (15 juillet 1756), lieutenant de la première compagnie de canonniers (23 mai 1759). Voir aussi COL D2 C 1ter F° 22v°, 37 (2e partie de registre)
  • F° 13. Maussac (de), enseigne à Saint-Domingue (1732), lieutenant (1734), capitaine (1er juin 1742), retiré (25 août 1754), chevalier de Saint-Louis en août 1754
  • F° 49. Mazoulière (de), lieutenant du régiment suisse de Karrer, capitaine réformé aux Îles (1743), sans appointements, rayé
  • F° 52v°, 58. Meaussé (de), chevalier, cadet à Rochefort (1750), enseigne aux Îles (1753), lieutenant à la Martinique (1757), ordre de passer pour aller servir à Saint-Domingue en la même qualité (3 octobre 1761), aide-major du Cap (1er avril 1762), commission pour dernier rang de capitaine (1er avril 1762). Voir aussi COL D2 C 1ter F° 33 (1ère partie de registre) et F° 16 (2e partie de registre)
  • F° 150v°, 162v°, 172v°. Méloize (de) ou Des Méloizes, enseigne en second au Canada (1748), enseigne en pied (1753), lieutenant (1757), aide-major des troupes à Québec avec rang de capitaine (1er janvier 1759), chevalier de Saint-Louis le 24 mars 1761. Voir aussi COL D2 C 59 F° 8
  • F° 162v°. Méloize (de), chevalier, enseigne en second en Louisiane (1er décembre 1747), enseigne en pied (15 octobre 1752), passé au Canada (1755), lieutenant (1er janvier 1759). Voir aussi COL D2 C 4 F° 235, 238, COL D2 C 59 F° 33
  • F° 150. Meray (de), lieutenant au Canada (1757), n'a pas paru dans la colonie
  • F° 171v°. Mercier, expectative d'enseigne en second au Canada (1742), enseigne en second (1743), enseigne en pied (1748)
  • F° 52, 173v°. Mezière Lespervanche ou Lépervanche (l'aîné), enseigne en second au Canada (1er avril 1751), lieutenant aux Iles (1er avril 1753). Voir aussi COL D2 C 1ter F° 32
  • F° 228, 233, 239v°. Mézière (de), [né le 26 mars 1719], cadet à l'aiguillette, expectative d'enseigne en second en Louisiane (1er décembre 1748), lieutenant réformé (1er avril 1749), capitaine réformé (1er février 1754), [chevalier de Saint-Louis le 4 août 1772]. Voir aussi COL D2 C 59 F° 51 (2e partie de registre)
  • F° 197, 200v°, 205, 210. Mézillat (de) ou Chambon Mézillat, cadet à l'aiguillette, enseigne en second à l'Île Royale (1er mai 1743), enseigne en pied (1er janvier 1747), lieutenant (15 avril 1750), capitaine (15 mars 1756), capitaine dans le régiment de Foix à Saint-Domingue
  • F° 53, 58. Millet de La Bourdelière, cadet à Rochefort (16 octobre 1750), enseigne aux Iles du Vent (1er mars 1753), lieutenant (20 novembre 1757), [capitaine de milices artillerie au quartier de la Rivière-Salée (19 octobre 1766)]. Voir aussi COL D2 C 1ter F° 33 et COL D2 C 90 F° 199
  • F° 59. Millet de La Girardière, enseigne aux Iles du Vent (25 août 1758). Voir aussi COL D2 C 1ter F° 43v°
  • F° 148v°, 160v°. Milon, enseigne en second au Canada (1739), enseigne en pied (1744), lieutenant (15 février 1748), décédé, noyé le 21 octobre 1749
  • F° 224v°, 229. Monchervaux (de), enseigne en Louisiane (1732), lieutenant (15 octobre 1736), capitaine (1er décembre 1747). Voir aussi COL D2 C 59 F° 10v° (2e partie de registre)
  • F° 107. Monfoy de Bertrix, sous-lieutenant de la compagnie d'ouvriers en Guyane (1er août 1764)
  • F° 27v°. Monget (de), enseigne au régiment Royal Pologne Infanterie, enseigne en pied à Saint-Domingue (1er octobre 1750), décédé (9 août 1751
  • F° 239. Mongin, enseigne en second en Louisiane (1er février 1754), enseigne en pied (1er juillet 1759). Voir aussi COL D2 C 59 F° 33v° (2e partie de registre)
  • F° 107. Monin de Champigny (Louis Antoine), [né le 5 mars 1735 à Paris], cadet à l'aiguillette en Louisiane (1er avril 1754), ingénieur (1er janvier 1762), commission de capitaine (1er janvier 1762), passé en Guyane (1er janvier 1763), capitaine de la compagnie d'ouvriers en Guyane (1er août 1764), [capitaine dans la Légion de l'Île de France (1er juillet 1766), lieutenant-colonel (25 juin 1766), lieutenant-colonel au régiment de la Martinique (18 août 1772), ordre de retraite (29 juin 1774)]. Voir aussi COL D2 C 59 F°8 (2e partie de registre) et COL D2 C 101 page 227
  • F° 230v°. Monin de Vaucoret, lieutenant en pied en Louisiane (1753), capitaine réformé (1759), lieutenant-colonel dans les volontaires du Hainault (1761), chevalier de Saint-Louis le 8 février 1760. Voir aussi COL D2 C 59 F° 51
  • F° 4v°. Monit (de), lieutenant dans le régiment de Pons, commission de capitaine à Saint-Domingue (24 avril 1732), aide-major du Cap, major au Cap (8 août 1744), lieutenant de roi à Saint-Louis (1er janvier 1747), cassé, décédé au château de Saumur (18 août 1753)
  • F° 194v°. Montalan (de), chevalier, sous-ingénieur à l'Île Royale (1er mai 1752), retiré (décembre 1754)
  • F° 25. Montalembert (de), a fait pendant 2 ans les fonctions de sous-aide-major de Port-au-Prince, lieutenant réformé à Saint-Domingue (1er mai 1758). Voir aussi COL D2 C 1ter F° 42
  • F° 196. Montalembert de Cers (de), chevalier, capitaine au régiment des Vaisseaux (1744), capitaine à l'Île Royale (15 avril 1750), décédé (août 1757), chevalier de Saint-Louis en 1754
  • F° 133. Montbeillard (de), capitaine d'artillerie en France, capitaine de la deuxième compagnie de canonniers et bombardiers au Canada (1757), [démissionnaire, a repris le service de l'artillerie de terre]. Voir aussi COL D2 C 59 F° 19
  • F° 14. Monteils (de), capitaine du régiment de Beauvaisis, capitaine à Saint-Domingue (1er octobre 1750), décédé (30 juillet 1751)
  • F° 137v°, 149v°, 161v°, 171v°. Montigny (de) , [né le 15 juin 1724 à Montréal, cadet au Canada (1736)], expectative d'enseigne en second au Canada (1742), enseigne en second (1743), enseigne en pied (1748), lieutenant (1er avril 1753), capitaine (1er mai 1757), [sur le Zéphyr (1762), revenu en France (1764), décédé (3 novembre 1786), chevalier de Saint-Louis le 8 août 1762]. Voir aussi COL D2 C 59 F° 23v°
  • F° 73, 76v°. Montis (de) ou Demontis, enseigne à Cayenne (25 juillet 1732), commandant à Oyapock (août 1746), retiré (15 mars 1752), premier conseiller au conseil supérieur de Cayenne (25 août 1758). Voir aussi COL D2 C 231 F° 260
  • F° 164v°, 175. Montmidy (de), enseigne en second au Canada (1756), enseigne en pied (1757), [retraite sans pension (16 juillet 1763), lieutenant dans la Légion de l'Île de France (1er juillet 1766), capitaine (11 décembre 1769), chevalier de Saint-Louis le 16 août 1763]. Voir aussi COL D2 C 59 F° 42v° et COL D2 C 181 page 39
  • F° 230v°, 234. Montreuil (de), enseigne en second en Louisiane (1er octobre 1740), enseigne en pied (1er juin 1746), lieutenant (1er février 1754). Voir aussi COL D2 C 59 F° 22 (2e partie de registre)
  • F° 57. Mont-Saint-Rémy (de), enseigne réformé (1er janvier 1744), enseigne en pied aux Îles (1er octobre 1745), décédé (1748)  
  • F° 67. Moreton de Chabrillant, lieutenant à Cayenne (8 mai 1729), capitaine (1er avril 1745), retiré (15 mars 1752)
  • F° 76v°. Morisse, commissaire de la Marine à Cayenne (1762), ordonnateur (1er avril 1762), premier commissaire du conseil supérieur (1er avril 1762)
  • F° 67. Mouchard, capitaine au régiment du Belloy, capitaine à Cayenne (1er juillet 1751), décédé (27 avril 1753)
  • F° 164, 174v°. Mouët de Louvigny, [né en 1728], enseigne en second au Canada (1755), enseigne en pied (1757), [retraite avec une pension de 500 livres sur le fonds des Colonies (20 janvier 1767)]
  • F° 10v°. Moulceau (de), ingénieur en France, ingénieur en chef à Saint-Domingue (1er avril 1750), rappelé par le Département de la guerre (octobre 1753) , [brigadier d'infanterie dans les Colonies (1er février 1778), directeur des fortifications à Saint-Domingue (18 août 1772), décédé (17 juillet 1780). Voir COL D2 C 94 F° 159
  • F° 239. Mouy (de) (l'aîné), enseigne en second en Louisiane (1er février 1754), enseigne en pied (15 mai 1762). Voir aussi COL D2 C 59 F° 34v°, 43v° (2e partie de registre)
  • F° 225. Murat (de), lieutenant au régiment de La Tour d'Auvergne, capitaine en Louisiane (1er octobre 1750), retiré (1er septembre 1758). Voir aussi COL D2 C 59 F° 11v° (2e partie de registre)
  • F° 164, 174v°. Muy (de), enseigne en second au Canada (1755), enseigne en pied (1757). Voir aussi COL D2 C 59 F°42
  • F° 6. Muzino (de), sergent des cadets, lieutenant à Saint-Domingue (11 novembre 1732), capitaine (20 mars 1736), major de Jacmel (15 février 1745), chevalier de Saint-Louis en juin 1750, décédé à Paris (novembre 1753)
DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2013-08-08

Archives
Répertoire établi par Martine Cornède, conservateur général du patrimoine
Recherche par critères
 ou entre   et