Lettres M-P

Code de communication zone générique = FM, zone cote = D/2C/216
Cote de référenceFR ANOM COL D2C 216
Référence Internetark:/61561/tu245cwv0xi
  • Page 25. Macors (François Antoine Joseph Nicolas de), né le 7 décembre 1744 à Benfeld, canonnier au corps royal de l'artillerie de France (1er mars 1760), aspirant (31 décembre 1764), élève (18 mai 1765), lieutenant en premier (22 novembre 1765), sous-aide-major (14 décembre 1767), aide-major (1er octobre 1772), capitaine en second (9 mai 1778), de sapeurs (22 mai 1781), de bombardiers (13 octobre 1782), de canonniers (17 octobre 1784), major du Corps royal d'artillerie des Colonies (1er novembre 1784), lieutenant-colonel (1er mai 1786), général de brigade (25 juillet 1793), de division (7 vendémiaire an 8), inspecteur général de la 4e tournée (1er pluviôse an 8), chevalier de Saint-Louis le 12 novembre 1784
  • Page 254. Maguillon (Antoine), né en 1739 à Bourgalost en Lorraine, soldat au corps royal d'artillerie de France (15 juillet 1759), sergent, sergent-major, lieutenant en 3e au régiment du corps royal d'artillerie des Colonies (1er novembre 1784), lieutenant en second (13 juillet 1791), chevalier de Saint-Louis le 20 mars 1791, décédé (21 juin 1792)
  • Page 164. Maingard (Josselin Jean), né en 1756, volontaire dans l'artillerie de l'Île de France (3 octobre 1776), lieutenant en second (28 septembre 1777), lieutenant en premier au régiment du corps royal de l'artillerie des Colonies (1er mai 1786), capitaine par commission (20 février 1788), capitaine en second (12 avril 1791). Voir aussi FR ANOM COL D2C 216 page 62 (2e matricule)
  • Page 14. Mainville de Pomeirol (Charles Emmanuel) (aîné), né le 7 juillet 1741 à Florissac, diocèse d'Agde, aspirant au corps royal de l'artillerie de France (30 juin 1760), élève (28 février 1761), sous-lieutenant (2 mars 1762), lieutenant en second (1er janvier 1763), lieutenant en premier (15 octobre 1765), capitaine par commission (1er octobre 1772), capitaine en second (1er janvier 1777), capitaine de bombardiers (3 juin 1779), de canonniers (5 avril 1780), lieutenant-colonel au régiment du corps royal de l'artillerie des Colonies (1er novembre 1784), chevalier de Saint-Louis le 19 novembre 1784, directeur de l'artillerie de Marine à Brest avec rang de colonel (26 août 1787), chef de brigade directeur de l'artillerie à Saint-Domingue (1er prairial an III)
  • Page 37. Malherbe (Pierre Louis Auguste), né le 31 janvier 1748 à la Martinique, aspirant au corps royal de l'artillerie de France (11 août 1762), élève (31 octobre 1764), lieutenant en premier (31 janvier 1767), capitaine par commission (9 mai 1778), capitaine en second (3 juin 1779), de sapeurs (15 mai 1785), de bombardiers (27 avril 1786), major de la 4e division des canonniers-matelots (1er mai 1786), major dans l'artillerie des colonies (21 juillet 1786), chevalier de Saint-Louis le 6 mai 1786
  • Page 255. Marcq (Fidel Aman de), né à Genlis en Picardie, soldat au corps royal d'artillerie de France (24 septembre 1764), sergent (15 août 1769), sergent-major, lieutenant en 3e au régiment du corps royal d'artillerie des Colonies (1er novembre 1784), lieutenant en second (6 septembre 1791), lieutenant en premier (12 juillet 1792), chevalier de Saint-Louis le 20 mars 1791
  • Page 79. Marieulle (Louis Antoine de), né le 8 janvier 1752 à Metz, élève au corps royal de l'artillerie de France (30 juillet 1770), lieutenant surnuméraire (29 juin 1771), lieutenant en second (3 juin 1779), lieutenant en premier (19 avril 1782), capitaine en premier au régiment du corps royal de l'artillerie des Colonies (1er novembre 1784)
  • Page 138. Masson (Augustin de), soldat au régiment de Toul (28 avril 1766), lieutenant en 3e (31 mai 1780), lieutenant en premier au régiment du corps royal de l'artillerie des Colonies (1er novembre 1784), aide-major de la 2e division du corps royal des canonniers-matelots (1er mai 1786), capitaine (1er mai 1786)
  • Page 211. Mathon de Fogères (Louis), né le 15 février 1762 à Bourg-Argental, cadet-gentilhomme à Lorient (1er novembre 1782), lieutenant en second au régiment du corps royal de l'artillerie des Colonies (1er novembre 1785), réformé (9 juillet 1789)
  • Page 34. Maugin (Jean Baptiste), chevalier Douence, né le 18 octobre 1746 au Blanc, a commencé à servir dans le régiment de Picardie (15 avril 1762), aspirant au corps royal de l'artillerie de France (25 mai 1764), élève surnuméraire (16 juillet 1766), élève (31 janvier 1767), lieutenant en second (31 octobre 1767), lieutenant en premier (6 novembre 1771), capitaine par commission (5 avril 1780), capitaine en second (19 mai 1782), chef de brigade au régiment du Corps royal d'artillerie des Colonies (1er novembre 1784), lieutenant-colonel (1er juillet 1792), chef de brigade (4 ventôse an III), chevalier de Saint-Louis le 1er février 1784
  • Page 283. Meguier (Pierre François), né en 1744 à Besançon, entré au service dans l'artillerie de France (6 mars 1766), sergent (1er mai 1771), sergent-major au régiment d'artillerie des colonies (16 février 1785), lieutenant en second (13 juillet 1791), lieutenant en premier (1er juillet 1792), capitaine en second (15 mars 1793), capitaine commandant (1er juin 1793)
  • Pages 90, 133. Mestre (André de), né en 1757, volontaire dans l'artillerie de France (11 septembre 1777), lieutenant en second (9 août 1778), capitaine en second d'ouvriers au régiment du corps royal de l'artillerie des Colonies (1er novembre 1784), capitaine en premier (19 novembre 1786)
  • Page 276. Michondart, entré au service au Corps de l'artillerie de France, sergent, sergent-major au régiment d'artillerie des colonies (16 février 1785), lieutenant en troisième (1er avril 1791), lieutenant en second (12 juillet 1792), capitaine commandant (1er juin 1793)
  • Page 19. Molinier (Bernard Auguste), né le 29 mai 1759 à Toulon, aide de port à Toulon (3 juillet 1757), élève dans l'artillerie de France (20 juin 1762), lieutenant en second (6 février 1763), garçon major (9 novembre 1764), sous-aide-major (15 octobre 1766), capitaine par commission et aide-major (1er octobre 1772), capitaine en second (9 mai 1778), de sapeurs (22 mai 1781), de bombardiers (20 octobre 1781), de canonniers (1er septembre 1783), sous-directeur de l'artillerie de la Marine à Toulon avec rang de lieutenant-colonel (1er mai 1786), chevalier de Saint-Louis le 3 juillet 1785   
  • Page 280. Montcabrier, élève au Corps de l'artillerie des colonies (11 février 1790), lieutenant en troisième (1er avril 1791), lieutenant en second (1er juillet 1792)
  • Page 175. Morecourt (Louis Michel Honoré de), né en 1770, élève au corps royal de l'artillerie de France, lieutenant en premier au régiment du corps Royal de l'artillerie des Colonies (23 octobre 1785), capitaine par commission (22 novembre 1790), capitaine en second (12 juillet 1792)
  • Page 250. Morel (Michel), né à La Mureen Dauphiné, soldat au corps royal d'artillerie de France (22 mai 1761), sergent, sergent-major, lieutenant en 3e au régiment du corps royal d'artillerie des Colonies (1er novembre 1784), lieutenant en second (1er avril 1791), lieutenant en premier (12 juillet 1792), chevalier de Saint-Louis le 20 mars 1791
  • Page 219. Nadal (Louis Gabriel de), élève au corps royal de l'artillerie de France (1er septembre 1785), lieutenant en second au régiment du Corps royal d'artillerie des Colonies (1er mai 1786), décédé à Saint-Domingue (4 février 1792)
  • Page 288. Noël, entré au service dans l'artillerie de France, sergent au régiment d'artillerie des Colonies (16 février 1785), sergent-major, lieutenant en troisième (12 décembre 1791), lieutenant en second (17 juillet 1792)
  • Page 33. Pécault (Claude Michel Catherine de), né le 16 mai 1750 à Arbois, élève au corps royal de l'artillerie de France (10 juin 1767), lieutenant en second (16 octobre 1767), lieutenant en premier (11 août 1768), capitaine par commission (9 juin 1779), capitaine en second (5 avril 1780), de sapeurs (4 juillet 1784), chef de brigade au Corps royal d'artillerie des Colonies (1er novembre 1784), décédé au Fort-Royal (16 mars 1787), chevalier de Saint-Louis le 19 novembre 1784
  • Page 270. Pélardi (Mathieu), né en 1753 à Tervet en Franche-Comté, soldat au régiment de Grenoble de l'artillerie de France (30 juillet 1771), incorporé au régiment de l'artillerie des colonies (16 février 1785), lieutenant en 3e dans la brigade de la Martinique (3 juillet 1788), lieutenant en second (1er mars 1792), lieutenant en premier (1er janvier 1793), capitaine commandant (1er juin 1793)
  • Page 40. Perreau (Philippe Joseph), né le 1er mai 1743 à Poligny en Franche-Comté, cadet dans les compagnies franches de la Marine à la Guadeloupe (1er mai 1757), sous-lieutenant dans la compagnie de Courval à la Martinique (1er juillet 1765), sergent au régiment des Gardes françaises (22 septembre 1768), quartier-maître dans les troupes de la Marine à Brest (1er mai 1772), garçon-major à Rochefort (1er janvier 1775), lieutenant de frégate (1er mai 1778), sous-aide-major de la Marine (1er juillet 1779), enseigne de vaisseau (4 avril 1780), major des canonniers-matelots (1er mai 1786), chevalier de Saint-Louis le 4 mars 1782
  • Page 291. Petit (François), entré au service dans le régiment de Metz artillerie (5 février 1777), sergent (7 décembre 1782), passé au régiment d'artillerie des Colonies (16 février 1785), lieutenant en troisième (1er mars 1792), capitaine commandant (1er juin 1793)
  • Pages 181, 204. Picoteau (Ferdinand Marguerite de), né le 3 novembre 1762 à Salins (Jura), aspirant d'artillerie de France (17 juin 1781), élève surnuméraire à l'École de Metz (1er septembre 1782), élève titulaire (29 novembre 1782), lieutenant en second au régiment du corps royal de l'artillerie des Colonies (1er novembre 1784), lieutenant en premier (1er mai 1786), capitaine par commission (22 novembre 1790), capitaine en second (1er mars 1792), chef de bataillon (21 germinal an III)
  • Page 131. Pointe (Claude François de) ou Depointe, entré dans le régiment dragons du Roi (1758), soldat au corps royal de l'artillerie de France (3 février 1764), sergent (9 juin 1765), lieutenant en second (15 octobre 1765), lieutenant en premier au régiment du corps royal de l'artillerie des Colonies (1er novembre 1784), capitaine en second (1er mai 1786), chevalier de Saint-Louis le 13 février 1789, décédé au Havre (28 août 1790)
  • Page 16. Pommereul (François René Jean de), aspirant d'artillerie à l'École de Toul (octobre 1764), élève (30 novembre 1765), lieutenant en premier (15 juillet 1766), capitaine en second (9 mai 1778), capitaine en premier d'ouvriers (4 mai 1783), lieutenant-colonel au régiment du corps royal de l'artillerie des Colonies (1er novembre 1784), sous-directeur de l'artillerie de la Marine à Rochefort (1er mai 1786), démissionnaire et rentré dans l'artillerie de France dans son grade de capitaine en premier, chevalier de Saint-Louis le 12 novembre 1784
  • Page 240. Portefaix Villaret (Jacques), soldat au Corps royal de l'artillerie de France (26 novembre 1770), lieutenant en troisième au Corps royal d'artillerie des Colonies (1er novembre 1784), décédé à Douai (14 août 1785)
DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2013-08-08

Archives
Répertoire établi par Martine Cornède, conservateur général du patrimoine
Recherche par critères
 ou entre   et