Lettre S

Code de communication COL D2 C 4
  • F° 100, 207v°, 212. Sabattier , [né en 1737], cadet à l'Île Royale (1er janvier 1753), enseigne en second (1er avril 1754), enseigne en pied (1er avril 1760), lieutenant dans les troupes nationales de Guyane (1er mai 1764), lieutenant (1er octobre 1765), [commission pour tenir rang de capitaine (23 octobre 1771), capitaine (12 mars 1772), retraite avec 180 livres de pension sur le fonds des Colonies (4 août 1773), chevalier de Saint-Louis le 4 août 1773]. Voir aussi COL D2 C 127 F° 14v°
  • F° 233. Sabran (de), chevalier, lieutenant au régiment de Talleyrand Cavalerie, lieutenant réformé en Louisiane (21 avril 1749), a quitté
  • F° 207, 211v°. Sabrevois de Bleury, enseigne en second à l'Île Royale (15 avril 1750), enseigne en pied (1er avril 1755), lieutenant au Canada (1er février 1760), capitaine dans la Légion de l'Île Royale (1er juillet 1766), embarqué sur le Sphinx (10 décembre 1768). Voir aussi COL D2 C 181 page 38
  • F° 163, 173. Sabrevois de Bleury (de), expectative d'enseigne en second au Canada (1748), enseigne en second (1749), enseigne en pied (1755), lieutenant (1er janvier 1759), capitaine dans la Légion de l'Île de France. Voir aussi COL D2 C 59 F° 33v°
  • F° 52, 173v°. Sacquespée (de) (l'aîné), enseigne en second (1751), lieutenant aux Îles (1er avril 1753), décédé (30 juillet 1757). Voir aussi COL D2 C 1ter F° 82
  • F° 27v°. Saget, enseigne en pied à Saint-Domingue (1er juillet 1751), retiré
  • F° 201v°, 206. Saillart, cornette dans le régiment de Ferrary, enseigne en pied à l'Île Royale (15 avril 1750), lieutenant (1er avril 1754), a abandonné (1755)
  • F° 89. Saint-Césaire (de) , lieutenant au régiment de Saintonge, capitaine (1er septembre 1755), major des milices françaises à la Guyane (1er août 1764), major à la Légion de l'Île Royale (1er juillet 1766), embarqué sur l'Ambulante (15 juillet 1767), chevalier de Saint-Louis le 1er juillet 1770. Voir aussi COL D2 C 181 page 23
  • F° 49. Sainson, capitaine réformé aux Îles (juin1744)
  • F° 58v°. Sainson, cadet à Rochefort, enseigne avec le rang d'ancienneté (15 janvier 1757), par ordre (25 août 1758), [capitaine de milice à la Martinique (25 août 1758), capitaine de la sixième compagnie d'infanterie Blancs de la paroisse du Mouillage au quartier du Mouillage (10 décembre 1765)]. Voir aussi COL D2 C 1ter F° 43 et COL D2 C 90 F° 91
  • F° 58. Saint-Aignan (de), cadet à Rochefort, enseigne aux Îles (1er mars 1753), enseigne à la suite des recrues des Colonies rassemblées à l'Île de Ré (27 avril 1754)
  • F° 235v°, 238v°. Saint-Angecadet à l'aiguillette, enseigne en second en Louisiane (15 octobre 1752), enseigne en pied (1er février 1754)
  • F° 9, 21. Saintard, sergent des cadets à Rochefort, lieutenant à Saint-Domingue (16 octobre 1750), aide-major de Léogane (1er janvier 1753), capitaine (commission du 1er mai 1758), aide-major du Petit-Goave (1759), chevalier de Saint-Louis le 4 mars 1776
  • F° 52v°, 173v°. Saint-Blin , enseigne en second au Canada (1751), lieutenant à la Martinique (1er avril 1753), décédé (2 mai 1755)
  • F° 163. Saint-Blin (aîné), enseigne en second au Canada (1750), enseigne en pied (1755), lieutenant (1er janvier 1759)
  • F° 238v°. Saint-Denis (cadet), cadet à l'aiguillette, enseigne en second (15 octobre 1752)
  • F° 22v°, 28. Sainte-Avoye, cadet à Rochefort (1747), enseigne à Saint-Domingue (1er mars 1753), lieutenant (16 août 1755), capitaine au régiment de Foix (9 novembre 1762), capitaine dans la Légion de Saint-Domingue (1er juillet 1766), major au Port-de-Paix, n'a pas eu lieu (1768), chevalier de Saint-Louis en 1770
  • F° 176. Saint-Eugène (de), chevalier, enseigne en second au Canada (1757), décédé (1758)
  • F° 238. Saint-Félix (de), enseigne en second en Louisiane (1er décembre 1747), a quitté (1751)
  • F° 150, 162, 171v°. Saint-Laurent (de), chevalier, a servi dans le régiment de Picardie, expectative d'enseigne en second au Canada (1742), enseigne en second (1743), enseigne en pied (1er mai 1749), lieutenant (1757), chevalier de Saint-Louis en mars 1761. Voir aussi COL D2 C 59 F° 32
  • F° 15, 21v°. Saint-Martin (de), lieutenant du régiment Royal Vaisseaux, lieutenant à Saint-Domingue (1er octobre 1750), capitaine (16 août 1755). Voir aussi COL D2 C 1ter F° 27v° (2e partie de registre)
  • F° 137v°. Saint-Martin, lieutenant des troupes légères, lieutenant au Canada (1750), capitaine (1er mai 1757). Voir aussi COL D2 C 59 F° 24
  • F° 4. Saint-Mauris (de), chevalier, commandant en second de la Martinique et de Sainte-Lucie (1er décembre 1764), [retiré avec une pension de 3000 livres (1770)]. Voir aussi COL D2 C 6 F° 4
  • F° 156. Saint-Michel, sous-lieutenant (1684), enseigne au Canada (1692), lieutenant réformé (1694), décédé (1749)
  • F° 143, 147. Saint-Michel, enseigne au Canada (1710), lieutenant (1719), capitaine réformé (1748), retiré avec le grade et les appointements de capitaine réformé (15 février 1748)
  • F° 164, 174v°. Saint-Ours (de), enseigne en second au Canada (1756), enseigne en pied (1757), «tué dans une embuscade d'Anglais aux environs du fort Duquesne en 1757»
  • F° 149, 161v°, 171. Saint-Ours, expectative d'enseigne en second au Canada (1741), enseigne en second (1742), enseigne en pied (15 février 1748), lieutenant (1er avril 1751), capitaine (1er janvier 1759). Voir aussi COL D2 C 59 F° 24
  • F° 136. Saint-Pierre Le Gardeur, enseigne en second au Canada (1724), enseigne en pied (1733), lieutenant (1741), capitaine (1748), décédé, tué le 8 septembre 1755  , chevalier de Saint-Louis en 1750
  • F° 159, 162v°, 172v°. Saint-Vincent (fils), enseigne en second au Canada (1748), enseigne en pied (1753), expectative de lieutenant (1756), lieutenant (1759), [passé à Gorée, lieutenant dans les Volontaires d'Afrique (1er octobre 1765), décédé à Gorée (20 septembre 1767)]. Voir aussi COL D2 C 127 F° 78
  • F° 58v°. Sanois (de), chevalier, cadet à Rochefort, enseigne aux Îles (15 janvier 1757)
  • F° 15v°, 22, 27v°. Sarcus (de), chevalier, page de la Dauphine, enseigne à Saint-Domingue (1er octobre 1750), lieutenant (25 août 1754), capitaine (1er mai 1758), renvoyé de Saint-Domingue pour raison de mauvaise conduite, rentré au service et destiné pour la Martinique en qualité de capitaine par ordre (1er mars 1760), ordre de capitaine réformé pour servir jusqu'à nouvel ordre, à la suite des troupes qui vont dans les colonies (1er septembre 1762), capitaine au régiment de la Martinique (1er mai 1775), retraité avec 400 livres de pension et 400 livres de gratification annuelle (24 octobre 1777), chevalier de Saint-Louis le 4 août 1773. Voir aussi COL D2 C 1ter F° 24, COL D2 C 6 F° 17, COL D2 C 7 page 155 et COL D2 C 1ter F° 28 (2e partie de registre)
  • F° 14. Sarcy (de), capitaine au régiment de Bretagne infanterie, commandant des grenadiers royaux génois, capitaine à Saint-Domingue (1er octobre 1750), décédé (13 janvier 1754)
  • F° 22v°. Sarriac, chevalier, premier caporal de la compagnie des cadets, lieutenant à Saint-Domingue (15 décembre 1756). Voir aussi COL D2 C 1ter F° 36v° (2e partie de registre)
  • F° 162v°, 172v°. Sarrobert, enseigne en second au Canada (1748), enseigne en pied (1er avril 1751), décédé (26 décembre 1755)
  • F° 45, 51. Sarzay (de), cadet à Rochefort, enseigne aux Îles du Vent (1er septembre 1740), lieutenant (1er octobre 1745), capitaine (1er juin 1747), retiré (1er janvier 1754), chevalier de Saint-Louis en 1753
  • F° 70v°, 73, 111. Sautereau, lieutenant au bataillon de milices d'Angoulême, enseigne à Cayenne (1er octobre 1750), lieutenant (1er avril 1753), lieutenant à la suite des troupes nationales (1er août 1764)
  • F° 22v°. Sautray (de), lieutenant en France, caporal de la compagnie des cadets (12 juin 1752), lieutenant à Saint-Domingue (15 décembre 1756).Voir aussi COL D2 C 1ter F° 36v° (2e partie de registre)
  • F° 150. Sauveur de Nigon, lieutenant d'infanterie au Canada (1757), retiré avec le grade et les appointements de capitaine réformé (1er février 1760), décédé en France (1762). Voir aussi COL D2 C 59 F° 64
  • F° 156, 161v°, 171v°. Senneville Saint-Paul ou Saint-Paul, enseigne en second au Canada (1742), enseigne en pied (1748), lieutenant réformé (1756), [décédé noyé lors du naufrage du navire l'Auguste (15 novembre 1761)].Voir aussi COL D2 C 59 F° 66
  • F° 112v°. Séran (de), chevalier, capitaine dans les grenadiers royaux de la Martinique, lieutenant-colonel d'infanterie en Guyane (11 août 1764)
  • F° 174v°. Sermonville, enseigne en second au Canada (1755), décédé (1755)
  • F° 201, 206. Serres (de), chevalier, lieutenant en second des grenadiers du bataillon de Troyes, enseigne en pied à l'Île Royale (15 avril 1750), lieutenant (1er avril 1754), décédé (8 juillet 1758)
  • F° 52v°, 57v°. Serret Des Halles, lieutenant dans le régiment de Brie, enseigne aux Iles (1er octobre 1750), lieutenant (15 janvier 1757), capitaine (1er juillet 1759), chevalier de Saint-Louis le 7 mars 1777. Voir aussi COL D2 C 1ter F° 23v°, 32v°
  • F° 235, 238. Simard de Bellisle (François), cadet à l'aiguillette (1742), enseigne en second en Louisiane (1er décembre 1747), enseigne en pied (1er février 1754), lieutenant (1er juillet 1759), réformé (1769), capitaine au service de l'Espagne (24 avril 1770), lieutenant-colonel (17 février 1780), chevalier de Saint-Louis le12 octobre 1784. Voir aussi COL D2 C 59 F° 23v°, 32 (2e partie de registre)
  • F° 15, 21. Someire (de), lieutenant au régiment de La Marck, lieutenant à Saint-Domingue (1er octobre 1750), capitaine (16 août 1755), [a quitté le service et s'est réfugié chez les Espagnols après s'être déshonoré par plusieurs friponneries (février 1758)]. Voir aussi COL D2 C 1ter F° 27v° (2e partie de registre)
  • F° 225v°, 229v°. Somme de Monty (de), lieutenant au régiment de La Marck [dans Rausgrave], lieutenant en Louisiane (1er octobre 1750), capitaine (1er février 1754), retiré et entré dans les troupes légères en France. Voir aussi COL D2 C 59 F° 12 (2e partie de registre)
  • F° 44. Soubeyran (de), lieutenant de la compagnie de canonniers bombardiers (25 août 1750), a quitté (1750)
  • F° 67. Soulaigre de Monferand ou de Monferaud, capitaine au régiment de Lyonnais, capitaine à Cayenne (1er juillet 1751), retiré (1752)
  • F° 207, 212v°. Souvigny de Villejouin, enseigne en second à l'Île Royale (1er avril 1754), enseigne en pied (1er mai 1757), décédé à la Presqu'île (11 septembre 1757)
  • F° 44. Spinassy (de), lieutenant de la compagnie de canonniers bombardiers des Îles du vent (25 août 1750), commission de capitaine (15 janvier 1757), enseigne de port à Toulon (1757)
  • F° 193v°. Surlaville (de), aide-major des grenadiers de France, colonel d'infanterie (1751), major des troupes de l'Île Royale (1er avril 1751), retiré avec une pension de 800 livres sur le Trésor royal (1er février 1754), chevalier de Saint-Louis
DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2013-08-08

Archives
Répertoire établi par Martine Cornède, conservateur général du patrimoine
Recherche par critères
 ou entre   et