Lettre A

Code de communication zone générique = FM, zone cote = D/2C/4
Cote de référenceFR ANOM COL D2C 4
Référence Internetark:/61561/tu245nphhm
  • F° 234v°. Adam, lieutenant au bataillon de Saint-Lo, enseigne en Louisiane (1er octobre 1750), lieutenant (1er juillet 1759). Voir aussi FR ANOM COL D2C 59 F° 23 (2e partie de registre)
  • F° 53, 58v°. Agneau d'Ouville (d') ou Aigneau Douville (d'), a servi au Canada, enseigne aux Îles (1er avril 1753), lieutenant (20 novembre 1757), [capitaine de la compagnie d'infanterie Blancs de la paroisse du Petit-Goave au quartier de la Cabesterre (1769)], capitaine des troupes des colonies (6 juin 1771), commandant en second des Îles Saint-Martin et Saint-Barthélémy (6 juin 1775), lieutenant-colonel en Guadeloupe (16 octobre 1778), commandant des Îles Saint-Martin et Saint-Barthélemy (22 juillet 1780), retraite (3 janvier 1784), chevalier de Saint-Louis le 21 juin 1774. Voir aussi FR ANOM COL D2C 16 F° 22v°, FR ANOM COL D2C 1ter F° 33, FR ANOM COL D2C 6 F° 51, 52 et FR ANOM COL D2C 89 F° 45
  • F° 143v°. Aillebout (d') (l'aîné), expectative d'enseigne en second au Canada (20 mars 1734), enseigne en second (13 avril 1734), enseigne en pied (1742), lieutenant (15 avril 1750), capitaine réformé (1er avril 1751), retiré avec le grade et les appointements de capitaine réformé (1er avril 1751)
  • F° 175. Aillebout (d'), enseigne en second au Canada (1756), enseigne en pied (1759)
  • F° 205v°, 210. Aillebout (d'), cadet à l'aiguillette, enseigne en second à l'Île Royale (1er janvier 1747), enseigne en pied (15 avril 1750), enseigne de vaisseau (1754 ou 1755)
  • F° 200v°. Aillebout d'Argenteuil (d'), lieutenant à l'Île Royale (15 avril 1750), retiré (1er mai 1757)
  • F° 148v°, 160v°, 197, 200v°. Aillebout de Boulassery (d'), enseigne en second au Canada (1734), enseigne en pied (10 avril 1742), lieutenant (1er mai 1749), passé à l'Île Royale en la même qualité de lieutenant (15 avril 1756), capitaine (1er mai 1751), décédé à Rochefort (2 septembre 1760), chevalier de Saint-Louis en 1760
  • F° 207, 212v°. Aillebout de Carreyon (d') ou Carrayon, cadet à l'aiguillette (1er novembre 1749), enseigne en second à l'Île Royale (1er avril 1754), enseigne en pied (15 mars 1756), passé à Saint-Domingue
  • F° 131. Aillebout de Cerry (d'), capitaine de port à Québec (1748), [jouit d'une pension de 600 livres sur laquelle il a été accordé à chacune de ses filles 200 livres pour en jouir après son décès (24 mars 1773)]. Voir aussi FR ANOM COL D2C 59 F°72
  • F° 23, 28. Aillebout de Mantet (d'), enseigne en pied à Saint-Domingue (1er avril 1753), lieutenant en pied à Saint-Domingue (1er mai 1758). Voir aussi FR ANOM COL D2C 1ter F° 37 (2e partie de registre)
  • F° 93, 207v°, 212. Aillebout de Périgny (d'), [né en 1738 à l'Île Royale], cadet à l'Île Royale (1749), enseigne en second (1er avril 1754), enseigne en pied (1er avril 1760), premier sous- aide-major des troupes nationales en Guyane (1er mai 1764), [second aide-major (1er octobre 1765), capitaine (25 mai 1769), réformé et passé à Saint-Domingue, capitaine au régiment de Port-au-Prince (18 août 1772), démissionnaire (1er août 1781)]. Voir aussi FR ANOM COL D2C 127 F° 9 et 14v°, FR ANOM COL D2C 7 page 46, FR ANOM COL 2C 95 page 26
  • F°135. Aillebout de Périgny (d'), lieutenant réformé au Canada (1691), confirmé (1er mars 1693), lieutenant (1er mai 1696), capitaine (28 juin 1713), décédé à Montréal (24 janvier 1746), chevalier de Saint-Louis le 20 mars 1734
  • F° 98, 202, 206v°, 211. Aillebout de Saint-Vilmé (d'), [né à l'Île Royale en 1733], cadet à l'Île Royale (1er janvier 1747), enseigne en second (15 avril 1750), enseigne en pied (1er avril 1754), lieutenant (1er mai 1757), capitaine dans les troupes nationales de Cayenne (1er mai 1764, 1er octobre 1765), [commandant d'une compagnie de Volontaires d'Afrique à Gorée (27 mai 1768), major (1er mai 1773), major au Mirebalais (Saint-Domingue) (7 juin 1776), au Cap Tiburon (1er avril 1779), lieutenant de roi à Saint-Louis (13 avril 1780), chevalier de Saint-Louis le 1er janvier 1773]. Voir aussi FR ANOM COL D2C 94 F° 30bis, 47, 60v°, FR ANOM COL D2C 122 F° 52 et FR ANOM COL 127 pages 14 et 77
  • F° 100, 207v°, 212v°. Aillebout de Saint-Vilmé (d'), chevalier, [né à l'Île Royale en 1739], cadet à l'Île Royale (1er avril 1753), enseigne en second à l'Île Royale (1er avril 1755), enseigne en pied (1er avril 1760), lieutenant dans les troupes nationales de la Guyane (1er mai 1764), [lieutenant (1er octobre 1765), capitaine (9 décembre 1776), capitaine dans les troupes (28 avril 1782), retraite avec 1200 livres de pension (12 mai 1787), chevalier de Saint-Louis le 9 décembre 1779]. Voir aussi FR ANOM COL D2C 127 F° 16
  • F° 131v°. Alavoine, chirurgien des troupes aux Trois-Rivières (1er février 1758). Voir aussi FR ANOM COL D2C 59 F° 72v°
  • F° 108v°. Albanel , [capitaine à la suite des troupes nationales en Guyane (1er août 1764), capitaine en pied (6 avril 1777), retraite (2 octobre 1784), décédé à Cayenne (5 décembre 1787), chevalier de Saint-Louis le 3 octobre 1783]. Voir aussi FR ANOM COL D2C 127 F° 14v°
  • F° 164, 175. Albergaty (d') , [marquis], enseigne en second au Canada (1756), enseigne en pied (1757), [pension de 150 livres sur le Trésor royal (24 mars 1761), lieutenant (1er avril 1762), capitaine réformé (7 avril 1765), [capitaine dans la Légion de l'Île de France (1er juillet 1766], retraite avec pension de 400 livres (26 mars 1773), chevalier de Saint-Louis le 26 mars 1773]. Voir aussi FR ANOM COL D2C 181 page 37, FR ANOM COL D2C 59 F° 35, FR ANOM COL D2C 2 F° 110 et FR ANOM COL D2C 8 F° 16
  • F° 23, 28, 235v°, 238. Alcourt (d'), enseigne en second en Louisiane (15 octobre 1752), enseigne en pied (1er février 1754), enseigne à Saint-Domingue (15 décembre 1756), lieutenant en pied à Saint-Domingue (1er mai 1758)
  • F° 15, 21. Allard (d'), lieutenant du régiment de la Reine, lieutenant à Saint-Domingue (1er octobre 1750), capitaine (25 août 1754). Voir aussi FR ANOM COL D2C 1ter F° 47 (2e partie de registre)
  • F° 223, 224v°. Amelot, lieutenant dans le régiment de La Morlière, capitaine en Louisiane (1er octobre 1750), ingénieur (15 octobre 1752), chevalier de Saint-Louis le 1er août 1759. Voir aussi FR ANOM COL D2C 59 F° 8 (2e partie de registre)
  • F° 102. André-Carrerot, enseigne en second à l'Île Royale (1er mai 1757), sous-lieutenant dans les troupes nationales en Guyane (1er mai 1764)
  • F° 196, 200. Angeac (d'), enseigne en second d'une compagnie d'infanterie à l'Île Royale (1723), enseigne en pied (8 mai 1730), lieutenant de compagnie (16 juin 1732), capitaine (1er janvier 1747), prisonnier à la capitulation de Montréal (1760), gouverneur de Saint-Pierre et Miquelon (1er janvier 1763), [brigadier d'Infanterie (17 juin 1770), congé avec 6000 livres de pension sur le fonds des Colonies (13 janvier 1772), décédé à Soubise (9 mars 1782)], chevalier de Saint-Louis en 1754. Voir aussi FR ANOM COL D2C 60 F° 9 et FR ANOM COL D2C 127 F° 90
  • F° 9v°, 20v°, 26v°. Anguilhem (d'), cadet à Rochefort, enseigne (1er janvier 1747), lieutenant (16 octobre 1750), aide-major du fond de l'Île à Vaches (16 août 1755), commission de capitaine (16 août 1755), chevalier de Saint-Louis le 16 mars 1763. Voir aussi FR ANOM COL D2C 1ter F° 15v° (2e partie de registre)
  • F° 14v°, 21. Archambault (d'), lieutenant du régiment de La Tour d’Auvergne, lieutenant à Saint-Domingue (1er octobre 1750), capitaine (25 août 1754). Voir aussi FR ANOM COL D2C 1ter F° 27 (2e partie de registre)
  • F° 9v°, 14. Armand (d'), chevalier, lieutenant au régiment de La Morlière, capitaine à Saint-Domingue (1er octobre 1750), aide-major des troupes dans le gouvernement de la partie du Nord de Saint-Domingue (1er juin 1753), retiré (25 avril 1760). Voir aussi FR ANOM COL D2C 1ter F° 13 (2e partie de registre)
  • F° 222v°, 225v°, 229v°. Arrazola (d'), lieutenant au régiment de La Morlière, lieutenant en Louisiane (1er octobre 1750), aide-major de La Nouvelle-Orléans avec commission de capitaine (15 octobre 1752), capitaine de compagnie le 1er février 1754, décédé, noyé (11 avril 1755)
  • F° 225v°. Artaud, a servi 5 ans comme volontaire dans le régiment du Mestre-de-Camp général (1746), cornette (1746), lieutenant dans le régiment de La Morlière (16 juillet 1747), capitaine en Louisiane (1er juillet 1751), repassé en France pour raison de santé  , reprend du service le 16 mai 1762, décédé (20 octobre 1762), chevalier de Saint-Louis le 16 mai 1762. Voir aussi FR ANOM COL D2C 59 F° 12 (2e partie de registre)
  • F° 14v°, 21. Asnoncourt (d'), lieutenant du régiment de Lowendal, lieutenant à Saint-Domingue (1er octobre 1750), capitaine (25 août 1754). Voir aussi FR ANOM COL D2C 1ter F° 27 (2e partie de registre)
  • .
  • F° 222v°, 230. Aubert, lieutenant au régiment de Grassin (1747), lieutenant en Louisiane (1er octobre 1750), aide-major de La Mobile (15 octobre 1752), capitaine en pied (1er juillet 1759), pension de 800 livres sur le fonds des Colonies (1774), chevalier de Saint-Louis le 1er septembre 1774. Voir aussi FR ANOM COL D2C D2C 59 F° 6, 12v° et FR ANOM COL D2C 40 F° 223
  • F° 238v°. Aubert, cadet à l'aiguillette, enseigne en second en Louisiane (15 octobre 1752)
  • F° 131v°. Aubert, capitaine des portes à Québec (1er janvier 1758). Voir aussi FR ANOM COL D2C 59 F°72
  • F° 176v°. Aubert, enseigne en second au Canada (1757), lieutenant de la seconde compagnie de canonniers (1760). Voir aussi FR ANOM COL D2C 59 F° 19v°, 53
  • F° 66v°. Aublet, apothicaire botaniste à Cayenne avec 1500 livres d'appointement (1er avril 1762), repassé en France
  • F° 225. Aubry, lieutenant dans le régiment de Lyonnais Infanterie (1742), capitaine en Louisiane (1er octobre 1750), [commandant pour le roi en Louisiane, décédé noyé dans le naufrage du Père de Famille en repassant en France (17 février 1770)]. Voir aussi FR ANOM COL D2C 59 F° 1 et 11v° (2e partie de registre)
  • F° 22v°. Aubry, a servi pendant 7 ans dans les Mousquetaires, lieutenant en pied à Saint-Domingue (1er mai 1758), enfermé au château du Taureau par ordre du roi (12 janvier 1759). Voir aussi FR ANOM COL D2C 1ter F° 37 (2e partie de registre)
  • F° 73v°. Audifrédy (d'), né en 1737 à Cayenne, enseigne à Cayenne (1er février 1754), [lieutenant en second de la compagnie de canonniers et bombardiers (1er août 1764), lieutenant de la seule compagnie (1er octobre 1765), lieutenant dans les troupes nationales de Guyane (1er octobre 1768), capitaine (14 janvier 1769), réformé le 1er juin 1771, retraite le 21 mai 1785, chevalier de Saint-Louis le 5 décembre 1778]. Voir aussi FR ANOM COL D2C 4 F° 105, FR ANOM COL D2C 127 F° 14v°, 24v°, 45, FR ANOM COL D2C 216 page 4 (2e matricule)
  • F° 223. Augias, dessinateur en Louisiane (1er juillet 1742), retiré et passé en France
  • F° 206. Augier Des Courgeats, volontaire au régiment de Lally, enseigne en pied à l'Île Royale (15 avril 1750), retiré
  • F° 229v°. Auterive (d'), lieutenant en second des Volontaires royaux (16 avril 1748), réformé en 1749, lieutenant en Louisiane (1er octobre 1750), capitaine (22 mars 1755), décédé (mars 1777). Voir aussi FR ANOM COL D2C 59 F°12v° (2e partie de registre)
  • F° 98. Auvray Dufresne, capitaine dans les troupes nationales de la Guyane (1er mai 1764)
DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2013-08-08

Archives
Répertoire établi par Martine Cornède, conservateur général du patrimoine
Recherche par critères
 ou entre   et