Matricule des officiers militaires en service dans les troupes coloniales : régiment de l'Amérique, compagnie de canonniers-bombardiers de Rochefort, dépôt de recrues et compagnie d'artillerie de l'Île de Ré (1773/1786)

Code de communication zone générique = FM, zone cote = D/2C/16
Cote de référenceFR ANOM COL D2C 16
Référence Internetark:/61561/tu245nppiv
  • F° 1, 22. Genlis (de), comte, inspecteur général des troupes des colonies (août 1773), mestre de camp, brigadier d'infanterie dans les colonies (25 octobre 1776), ordre de retraite avec pension de 4000 livres (4 août 1780)
  • Régiment de l'Amérique, créé par ordonnance du 30 juillet 1773, réformé par ordonnance du 26 décembre 1774. Les cadets à l'aiguillette ont été créés par ordonnance du 27 mai 1774.
  • F° 14. Agobert, major à la suite au régiment de l'Amérique (30 juillet 1773), brevet pour tenir rang de lieutenant-colonel (31 décembre 1778), chevalier de Saint-Louis le 24 décembre 1779
  • F° 10, 30, 56. Chaton Du Quillio (René), né le 23 mai 1723 en Bretagne, lieutenant dans le bataillon de milices de Saint-Brieuc (24 mars 1742), cornette dans le régiment de cavalerie de Saint-Simon (1er août 1743), a quitté (1747), capitaine dans le bataillon de milices de Saint-Brieuc (1er mars 1748), au régiment de l'Amérique (30 juillet 1773), au dépôt des recrues de l'Île de Ré (10 janvier 1775), réformé (1775), retiré avec 400 livres de pension (1er mai 1775), chevalier de Saint-Louis le 1er septembre 1774
  • F° 14. Fageolles, lieutenant en premier à la suite au régiment de l'Amérique (23 décembre 1773), n'a pas joint
  • F° 15. Farelly (Jean Baptiste Charles Édouard de), cadet à l'aiguillette au régiment de l'Amérique (14 août 1774), a abandonné
  • F° 16. Gayault de Vic de Maubranches (Étienne Jean), cadet à l'aiguillette au régiment de l'Amérique (14 août 1774), n'a pas occupé
  • F° 10v°, 56. Geouffre, garde-marine (1755), sous-brigadier des gardes du pavillon (1757), brigadier des gardes du pavillon (1759), enseigne de vaisseau (1762), capitaine au régiment de l'Amérique (30 juillet 1774), réformé avec 400 livres de traitement (26 décembre 1774), chevalier de Saint-Louis le 6 janvier 1780
  • F° 15v°. Guilhen de La Gondie (Guillaume), cadet à l'aiguillette au régiment de l'Amérique (14 août 1774), n'a point occupé
  • F° 10, 56v°. Montault Du Lussaguet (Pierre Paul), né le 17 novembre 1734 à Pau, sous-lieutenant au régiment de Normandie (1751), lieutenant (1756), capitaine (19 mai 1760), réformé (1763), capitaine au régiment de Port-au-Prince (18 août 1772), retiré du régiment de Port-au-Prince (mars 1773), pourvu d'une compagnie dans le régiment de l'Amérique (30 juillet 1773), campagne d'Allemagne, blessé, réformé avec 400 livres de traitement (26 décembre 1774), chevalier de Saint-Louis le 1er mai 1775. Voir aussi FR ANOM COL D2C 95 pages 25, 65
  • F° 15v°. Moreau (Nicolas Anne), né en 1757, cadet à l'aiguillette au régiment de l'Amérique (14 août 1774), passé au régiment Royal-Dragons
  • F° 8. Revel (Pierre Vincent), né le 5 octobre 1734 à Méricourt, diocèse de Noyon, quartier-maître (30 juillet 1773), a abandonné
  • Troupes des colonies
  • F° 49v°. Autichamp (d'), comte, colonel sans appointements à Saint-Domingue (12 avril 1779)
  • F° 23v°. Béritault de Salbeuf, au service depuis 1760, capitaine (1774), lieutenant-colonel dans les troupes des colonies sans appointements (4 novembre 1776), capitaine de hussards au corps des Volontaires étrangers de la Marine (11 janvier 1779), chevalier de Saint-Louis en 1779
  • F° 49. Binau (Pierre César Jean Baptiste Constance), mousquetaire surnuméraire de la seconde compagnie (3 avril 1773), réformé (15 décembre 1775), capitaine dans les troupes des colonies sans appointements (28 novembre 1777)
  • F° 50v°. Bonneuil (de), lieutenant au régiment de la Couronne (1er août 1747), capitaine réformé dans le régiment de Noailles (10 août 1759), lieutenant-colonel d'infanterie pour passer à la Guadeloupe (2 août 1765), colonel d'infanterie au département de la Guerre (26 janvier 1773), colonel à la Guadeloupe (21 mai 1780)
  • F° 49. Bonnier de Saint-Côme, lieutenant sans appointements à la Guadeloupe (19 septembre 1777), capitaine (22 août 1780), aide-major de la ville et du fort du Roseau (8 février 1781)
  • F° 22v°. Bonvouloir (de), lieutenant à la suite du régiment du Cap (1er septembre 1774)
  • F° 50. Boubers (de), mousquetaire réformé, lieutenant à la Guadeloupe (3 juin 1779)
  • F° 52. Bouthenot, lieutenant-colonel dans les troupes de l'Inde (18 août 1785)
  • F° 50v°. Canonge (de), commandant les volontaires des Antilles, brevet pour tenir rang de major (1er octobre 1779)
  • F° 24v°. Caumont (de), colonel d'infanterie sans appointements à Saint-Domingue (17 février 1777), chevalier de Saint-Louis le 10 mai 1778
  • F° 22v°. Chabannes (de), comte, ordre du roi pour le faire jouir à Saint-Domingue pendant qu'il y séjournera des prérogatives et honneurs attachés à son grade de brigadier (5 novembre 1775), lettres de service dans son grade de colonel (19 juillet 1779)
  • F° 23v°. Chapt de Rastignac (de), vicomte, colonel à la suite sans appointements à Saint-Domingue (4 octobre 1776), capitaine réformé à la suite du régiment de Dragons de Noailles
  • F° 50. Charlevoix de Villers, ancien ingénieur réformé à Saint-Domingue, colonel dans les troupes des colonies (27 août 1780)
  • F° 50. Chouin (de), employé dans l'escadre du comte d'Estaing en qualité de major général des logis et major général des troupes, colonel dans les troupes des colonies (4 juin 1779)
  • F° 49. Clairfontaine, capitaine réformé sans appointements à la Guadeloupe (1er octobre 1777)
  • F° 51v°. Crussol Montausier, [mestre de camp de dragons, lieutenant-colonel au régiment de Port-au-Prince (1772), démissionnaire (1772)], colonel à Saint-Domingue (25 octobre 1781), retiré avec une pension de 2000 livres. Voir aussi FR ANOM COL D2C 95 page 61
  • F° 51. Dantigny, ancien bas-officier, sous-lieutenant à la suite du dépôt des recrues des colonies (13 juillet 1780)
  • F° 23. Delpy de La Roche, mousquetaire (13 juin 1759), cornette dans le régiment Mestre de camp général Dragons (18 avril 1761), sous-lieutenant (30 novembre 1763), capitaine de dragons (8 juin 1764), attaché à la suite du même régiment (25 avril 1772), lieutenant-colonel sans appointements et brevet pout tenir rang de lieutenant-colonel (8 juin 1776), pris le 2 mai 1780 dans son passage de la Guadeloupe à la Martinique par une frégate anglaise, est tombé le 8 suivant de cette frégate à la mer et s'est noyé
  • F° 51. Desmaisons, gendarme de la Garde, capitaine dans les troupes des colonies (5 juin 1780)
  • F° 22. Dessalles, brevet de colonel à la suite des régiments de Saint-Domingue (18 août 1772), ordre d'expectative pour le premier commandement de l'un de ces régiments qui viendra à vaquer (18 août 1772), a 8000 livres de traitement, en a obtenu la moitié en retraite
  • F° 50. Dillon (Robert), colonel dans les troupes des colonies (25 juin 1779)
  • F° 24v°. Du Gravier, lieutenant-colonel dans les troupes des colonies sans appointements (16 décembre 1776), major du Cap-Tiburon (13 avril 1780), chevalier de Saint-Louis le 4 juillet 1777. Voir aussi FR ANOM COL D2C 94 F° 60v°
  • F° 49v°. Durand de Lasbordas, consul de France à Cagliari, capitaine à la suite des troupes des colonies (1er mai 1779)
  • F° 24v°. Durège de Carreau, capitaine dans les troupes des colonies sans appointements (5 août 1777), chevalier de Saint-Louis le 29 juillet 1778
  • F° 51v°. Fénelon (de), vicomte, lieutenant (1749), a quitté le service de terre (1753), garde-marine (1757), enseigne de vaisseau (1758), lieutenant d'artillerie (1762), retiré (15 août 1768), [capitaine de la compagnie de gendarmes de la Martinique (17 avril 1770)], colonel à la suite à la Martinique avec un traitement de 5000 livres, retiré avec pension de 4000 livres (3 janvier 1784), chevalier de Saint-Louis le 20 mars 1771. Voir aussi FR ANOM COL D2C 90 F° 282
  • F° 50. Forestier, capitaine au régiment du Boulonnais,capitaine à Saint-Domingue sans appointements (26 juin 1779)
  • F° 51v°. Geant Des Mottes, lieutenant à la suite de Saint-Domingue sans appointements (25 août 1782)
  • F° 49v°. Godemar, lieutenant sans appointements (17 avril 1779)
  • F° 24v°. Guillermin (de), enseigne dans le régiment de Piémont (7 mars 1757), lieutenant (22 juillet 1763), réformé (1763), capitaine dans le corps d'infanterie (21 avril 1777), lieutenant-colonel d'infanterie à Saint-Domingue sans appointements (17 août 1777), chevalier de Saint-Louis le 17 mars 1778
  • F° 22. Guilliers Desforges, capitaine dans les troupes des colonies (25 novembre 1773)
  • F° 24v°. Guillotin de La Vigerie, capitaine réformé du régiment de Saintonge, capitaine à Saint-Domingue (2 mai 1777)
  • F° 49v°. Julien de Saint-Alban, sergent de la compagnie d'infanterie de Saint-Pierre et Miquelon, sous- lieutenant à titre de retraite avec 300 livres de pension (7 janvier 1779)
  • F° 24v°. Laleu (Charles de), capitaine à Saint-Domingue sans appointements (28 décembre 1776)
  • F° 49v°. Lameth (de), capitaine avec un traitement de 1440 livres (29 mars 1779)
  • F° 22v°. Lapie Pajot, sergent de détail au régiment suisse d'Hallwyl, ordre pour donner rang de sous-lieutenant sans appointements (27 novembre 1775)
  • F° 49. La Simandière, lieutenant à la suite de Gorée sans appointements (27 février 1778)
  • F° 50v°. Laubespine (de), marquis, colonel à la Martinique (10 décembre 1779)
  • F° 22. Le Breton Des Chapelles, cadet à l'aiguillette en Louisiane (1745), mousquetaire (1757), cornette dans les Volontaires de Clermont (1758), sous-lieutenant de dragons (1763), aide de camp du comte d'Ewa à Saint-Domingue (1764), capitaine de dragons attaché à la Légion de Condé (1er mai 1769), aide-major du régiment provincial de Blois (7 avril 1773), lieutenant-colonel dans les troupes des colonies (27 mai 1774), ordre de retraite avec pension de 800 livres sur le fonds des Colonies (31 janvier 1776), chevalier de Saint-Louis le 31 janvier 1776
  • F° 49v°. Lefèvre de Caumartin, capitaine sans appointements à la Martinique (29 mars 1779)
  • F° 52. Le Roux de Sille, capitaine à la suite du bataillon auxiliaire des régiments des colonies (23 février 1785)
  • F° 23. L'Étang (de), chevalier, mousquetaire de la 2e compagnie, capitaine dans le régiment de Custines dragons (4 août 1771), brevet de colonel dans les troupes des colonies (12 mars 1776), ordre de destination en ladite qualité à Saint-Domingue (15 mars 1776
  • F° 22v°. L'Hoste de Beaulieu, lieutenant -colonel à la suite des troupes à la Guadeloupe, ordre de retraite avec 1000 livres de pension argent de France sur les fonds des Colonies (8 septembre 1776), chevalier de Saint-Louis le 4 novembre 1775
  • F° 50v°. Liewen (de), baron, colonel d'infanterie (8 octobre 1779)
  • F° 49. Loménie de Marmé, sous-lieutenant au régiment de Chartres infanterie (6 mars 1768), a abandonné en 1777, aide-major à la suite des places de Saint-Domingue sans appointements (10 juillet 1779
  • F° 50v°. Mahony (de), chevalier, colonel à la Martinique (10 décembre 1779)
  • F° 24v°. Mamiel (Georges Nicolas de), capitaine d'infanterie à la Guadeloupe (7 mars 1777)
  • F° 23v°. Marmé (de), mousquetaire (1763), capitaine (1771),major dans les troupes des colonies sans appointements (16 juillet 1776), décédé à Saint-Domingue (1778)
  • F° 23v°. Moreton de Chabrillan, colonel sans appointements à la Martinique (18 septembre 1776), major du régiment de Conti Dragons avec commission de colonel, décédé à la Martinique (11 août 1777)
  • F° 49v°. Noailles (de), vicomte, colonel sans appointements à la Martinique (20 mars 1779)
  • F° 22. Nolivos Saint-Cyr, volontaire au régiment de Soissonnais (avril 1747), réformé (1748), aide de camp du gouverneur de la Guadeloupe (février 1765), capitaine dans les troupes des colonies (1769), chevalier de Saint-Louis le 8 juin 1779
  • F° 24v°. O'Dunne, lieutenant-colonel dans les troupes des colonies (12 avril 1777), colonel (24 janvier 1780), employé en cette qualité aux Îles du Vent
  • F° 23. Petit, baron de Lavigné, capitaine dans les troupes des colonies (25 mars 1776), passé au service étranger (16 octobre 1776)
  • F° 51. Pillon, ancien bas-officier, sous-lieutenant à la suite du dépôt des recrues des colonies (13 juillet 1780)
  • F° 24v°. Pradines (de), lieutenant de vaisseau retiré à Saint-Domingue, major à Saint-Domingue sans appointements (10 janvier 1777)
  • F° 51. Pradines de Vauroux, major à Saint-Domingue sans appointements (7 juin 1780)
  • F° 51v°. Raymond, capitaine dans les troupes des colonies sans appointements (30 mars 1781)
  • F° 50v°. Riffart, vaguemestre général dans l'armée du comte d'Estaing, lieutenant dans les troupes des colonies (23 janvier 1780)
  • F° 24. Rodorel, chevalier de Seilhac, lieutenant en second dans le régiment de Béarn (1745), réformé (1748), garde du roi (1758), lieutenant des Volontaires de la chevallerie (1761), capitaine (2762), dans le régiment de Foix (1763), capitaine de dragons milice (1768), lieutenant-colonel (10 novembre 1776, commandant en second du corps des Volontaires chasseurs gens libres de couleur (1779), commandant en second du même corps sous le nom de chasseurs royaux (1780), réformé (20 juillet 1781), chevalier de Saint-Louis le 1er mars 1775
  • F° 51. Romand de L'Isle, [aspirant au Corps royal d'artillerie (17 mai 1757), élève (23 janvier 1760), sous-lieutenant au régiment de Grenoble (5 novembre 1762), lieutenant en second (1er janvier 1763), lieutenant en premier (15 octobre 1765), capitaine à la suite des colonies (22 juillet 1780)], capitaine d'artillerie à Saint-Domingue (25 juillet 1780), ordre du roi lui donnant le commandement des recrues embarquées sur le Mars (7 mars 1781), [décédé dans la traversée de Saint-Domingue en France à bord du navire les Deux Julies (16 août 1784)]. Voir aussi FR ANOM COL D2C 216 page 89 (2e matricule)
  • F° 49. Saint-Arroman (de), baron, capitaine à Saint-Domingue sans appointements (9 novembre 1778)
  • F° 52. Soulanges (de), lieutenant au régiment de Berry, capitaine à la suite du bataillon auxiliaire des colonies (30 avril 1783)
  • F° 49v°. Steding (de), baron, colonel sans appointements à la Martinique (30 mars 1779)
  • F° 23. Vézien (de), chevalier, mousquetaire réformé, brevet pour tenir rang de capitaine (13 septembre 1776), lettres de service de capitaine d'infanterie à Saint-Domingue sans appointements (13 septembre 1776)
  • Dépôt des recrues des colonies à l'Île de Ré, créée par ordonnances du 26 décembre 1774 et formé le 26 février 1775
  • F° 29. Fontaine, fourrier-major du Dépôt des recrues des colonies à l'Île de Ré, porte-drapeau (9 mai 1777), retiré avec 300 livres de retraite (26 août 1781)
  • F° 33v°. Le Roux de Bougnon (Louis), a servi 26 ans dans le régiment d'Orléans Dragons dont 18 en qualité ee maréchal des logis en chef, lieutenant au Dépôt des recrues des colonies à l'Île de Ré (19 mars 1779), passé au bataillon auxiliaire des Colonies, chevalier de Saint-Louis le 29 janvier 1790, capitaine dans le 41e régiment (ancien de la Reine) (20 janvier 1792). Voir aussi FR ANOM COL D2C 21 F° 29
  • F° 25. Lombard de Sagnes, lieutenant dans le régiment de Bretagne infanterie (1er novembre 1746), réformé (1749), lieutenant des recrues du dépôt des Colonies (1er janvier 1752), capitaine des troupes des colonies (28 novembre 1757), passé en Louisiane (1761), réformé (1763), major du régiment des colonies (30 avril 1765), commandant (30 décembre 1769), lieutenant-colonel (11 avril 1770), commandant le Dépôt des recrues des colonies à l'Île de Ré (10 janvier 1775), retiré avec 3000 livres de traitement (26 août 1781)
  • Compagnie d'artillerie établie à l'Île de Ré pour servir d'école par ordonnance du 15 mars 1780
  • F° 31, 40. Anglefort (d'), né le 12 juin 1749, [élève au Corps royal (1757)], lieutenant en second au régiment de Grenoble (11 juin 1768), lieutenant en premier (11 avril 1770), démissionnaire (14 mars 1778), capitaine d'artillerie de la compagnie établie à l'Île de Ré avec rang de major (18 mars 1780), rang de lieutenant-colonel [et commandant le bataillon auxiliaire de Lorient](14 avril 1782), chevalier de Saint-Louis en 1780. Voir aussi FR ANOM COL D2C 21 F° 13, FR ANOM COL D2C 216 page 3 (2e matricule)
  • F° 42. Bruno, ancien sergent au régiment d'Auxonne, lieutenant de la compagnie d'artillerie établie à l'Île de Ré (18 mars 1781)
DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2013-08-08

Archives
Répertoire établi par Martine Cornède, conservateur général du patrimoine
Recherche par critères
 ou entre   et