Lettre J

Code de communication zone générique = FM, zone cote = D/2C/4
Cote de référenceFR ANOM COL D2C 4
Référence Internetark:/61561/tu245oqjhq
  • F° 76, 82, 133, 195v°. Jacau de Fiedmont , bas officier, enseigne de la compagnie des canonniers-bombardiers de l'Île Royale (1er avril 1748), passé à Québec par ordre du 10 avril 1750 pour y servir en sa même qualité, lieutenant (1er avril 1753), capitaine de la première compagnie au Canada (1er mars 1757), lieutenant-colonel d'infanterie à Cayenne (1er janvier 1763), commandant en second dans la Guyane française depuis la rivière de Cayenne y compris l'île de ce nom jusqu'aux frontières des Portugais (avec rang de commandant général en cas de mort du gouverneur et lieutenant général) (26 septembre 1763), gouverneur de la Guyane (1er septembre 1765), brigadier d'infanterie (9 juillet 1769), maréchal de camp (1er mars 1780), rappelé en France (juin 1780), décédé à Belleville près de Paris en avril 1788, 2000 livres de pension sur les Colonies (15 novembre 1771), 6000 livres de retraite (12 juin 1784), chevalier de Saint-Louis le 8 février 1760. Voir aussi FR ANOM COL D2C 127 F° 3, FR ANOM COL D2C 137 page 1, FR ANOM COL D2C 58 F° 1v°, FR ANOM COL D2C 5 F° 214, 224, 252 et FR ANOM COL D2C 59 F° 17
  • F° 108v°. Jacquesson de Chermonteau, capitaine à la suite des troupes nationales en Guyane (1er août 1764)
  • F° 38v°, 41, 46, 51v°. Jean (de), lieutenant dans le régiment de La Morlière, lieutenant aux Îles (1750), capitaine (1753), aide-major du Fort-Royal (1757), major à la Grenade (1757)
  • F° 143. Joannes (de), enseigne au Canada (1705), lieutenant (1708), capitaine réformé (1734)
  • F° 201v°, 206. Johnstone, [«gentilhomme écossais], a servi dans l'armée du prince Édouard [en vertu de la commission de capitaine qu'il a eu de ce prince le 21 septembre 1745 et a été avec lui dans toute l'expédition d'Écosse»], enseigne en pied à l'Île Royale (15 avril 1750), lieutenant (1er avril 1754), passé au Canada lors du siège de Louisbourg, prisonnier à la capitulation de Montréal, pension de 300 livres sur le Trésor royal (24 mars 1761), chevalier de Saint-Louis le 6 mars 1762. Voir aussi FR ANOM COL D2C 59 F° 35
  • F° 150v°, 162v°, 172v°. Joncaire de Clauzonne, enseigne en second au Canada (1748), enseigne en pied (1751), lieutenant (1757). Voir aussi FR ANOM COL D2C 59 F° 32v°
  • F° 196. Joubert, [a commencé à servir au régiment de Picardie (1736)], capitaine au régiment de Grassin (1746), capitaine à l'Île Royale (15 avril 1750), commandant d'un détachement de 300 hommes destiné à passer aux Îles du Vent avec le rang et les appointements de major de place (15 mars 1760), lieutenant-colonel réformé d'infanterie (13 octobre 1762), gouverneur de Marie-Galante (1er janvier 1763), [colonel d'infanterie (17 juin 1770), brigadier dans les colonies (25 octobre 1776), commandement en second de la Martinique en l'absence du gouverneur (20 janvier 1777), commandant en second de la Martinique (21 décembre 1777), de Sainte-Lucie (6 août 1778), retraite avec 1000 livres sur les Colonies, 1000 livres sur le Trésor royal plus 4000 livres, 1000 livres sur les Invalides (25 août 1782), décédé (28 septembre 1784) à Trêves en Lyonnais], chevalier de Saint-Louis en 1754. Voir aussi FR ANOM COL D2C 6 F° 4, 19, 41
  • F° 108v°. Jouin (de), capitaine à la suite des troupes nationales en Guyane (1er août 1764)
  • F° 57v°. Joully, volontaire dans le régiment de Hainault, enseigne aux Îles (1er octobre 1750), n'est jamais paru à la Martinique ni à Rochefort. Voir aussi FR ANOM COL D2C 1ter F° 42
  • F° 14, 21. Jourdan de Saint-Sauveur, lieutenant du régiment de Montboissier, lieutenant à Saint-Domingue (1er octobre 1750), capitaine (25 août 1754). Voir aussi FR ANOM COL D2C 1ter F° 27 (2e partie de registre)
  • F° 22, 27v°. Jubainville (de), lieutenant du régiment Dauphin infanterie, enseigne en pied à Saint-Domingue (1er octobre 1750), lieutenant (25 août 1754)
DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2013-08-08

Archives
Répertoire établi par Martine Cornède, conservateur général du patrimoine
Recherche par critères
 ou entre   et