Lettre N

Code de communication COL D2 C 4
  • F° 34v°, 36. Nadeau Du Treil , enseigne aux Îles du Vent (1713), lieutenant (1722), capitaine (1726), major à la Guadeloupe (1738), lieutenant de roi au Cul-de-Sac (1738), gouverneur de la Guadeloupe (15 janvier 1757), condamné par jugement du conseil de guerre (15 janvier 1761), en prison aux Îles Sainte-Marguerite (1762), mis en liberté sous conditions (juillet 1763), réhabilité par brevet (10 mai 1765), chevalier de Saint-Louis le 15 octobre 1739. Voir aussi COL D2 C 1ter F° 3
  • F° 6v°, 14. Najac, capitaine dans le régiment Royal-Lorraine, capitaine à Saint-Domingue (1er octobre 1750), major à Jacmel (1er janvier 1754), décédé (1757), chevalier de Saint-Louis en 1756
  • F° 22, 27v°. Najac de Saint-Sauveur, enseigne en pied à Saint-Domingue (1er mars 1753), lieutenant (25 août 1754). Voir aussi COL D2 C 1 ter F° 36 (2e partie de registre)
  • F° 12v°, 106, 111v°. Nanteuil (de), chevalier, a servi pendant 10 ans en qualité de garçon major à la suite de l'artillerie à Saint-Domingue, lieutenant de la deuxième compagnie de canonniers à Saint-Domingue (24 mars 1758), capitaine de la compagnie des mineurs à la Guyane (1er août 1764), [décédé à Paris (11 mars 1765)]. Voir aussi COL D2 C 1ter F° 24 (2e partie de registre)
  • F° 230. Nantouillet (de), lieutenant en Louisiane (1er décembre 1750). Voir aussi COL D2 C 59 F° 21 (2e partie de registre)
  • F° 224v°. Neyon de Villiers (de), né le 15 mars 1725 en Lorraine, enseigne de la colonelle au régiment de Choiseul (1735), lieutenant au régiment de Marinville (1742), aide-major du régiment Royal-Lorraine (1744), capitaine des volontaires de Fischer (1747), réformé (1748), capitaine en Louisiane (1er octobre 1750), major-commandant aux Illinois (1er juillet 1759), colonel du régiment de la Guadeloupe (18 août 1772), brigadier d'infanterie aux colonies (25 octobre 1776), commandant particulier à Marie-Galante (2 novembre 1775), chevalier de Saint-Louis le 1er août 1759. Voir aussi COL D2 C 6 F° 41, COL D2 C 7 page 119, COL D2 C 59 F°4 (2e partie de registre) et COL D2 C 101 page 153
  • F° 9, 21. Navailles (de), chevalier, lieutenant du régiment de Navarre, lieutenant à Saint-Domingue (1er octobre 1750), aide-major de Saint-Marc (1er juin 1753), compagnie de capitaine en pied (12 septembre 1753), major au Mirebalais (16 avril 1769), retraite avec 1800 livres de pension et brevet de lieutenant-colonel (7 juin 1776), chevalier de Saint-Louis le 16 mars 1763. Voir aussi COL D2 C 94 F° 30BIS et COL D2 C 1ter F° 15
  • F° 149v°, 161v°, 171v°. Niverville (de), chevalier, expectative d'enseigne en second au Canada (1742), enseigne en second (1743), enseigne en pied (1748), lieutenant (1756), [chevalier de Saint-Louis le24 mars 1761]. Voir aussi COL D2 C 59 F° 32
  • F° 163, 173. Niverville Montisambert, enseigne en second au Canada (1750), enseigne en pied (1756), lieutenant (1er janvier 1759). Voir aussi COL D2 C 59 F° 34
  • F° 11v°. Noguez, médecin du roi au Petit-Goave, brevet du 1er janvier 1747, retiré avec une pension annuelle de 800 livres sur les fonds des Colonies (1er juillet 1753) et la jouissance des exemptions en sa qualité de médecin
  • F° 163v°, 164, 174v°. Normanville (de), enseigne en second au Canada (1755), enseigne en pied (1757), [pension de 150 livres sur le Trésor royal (24 mars 1761)]
  • F° 235. Noyan (de), enseigne en pied en Louisiane (15 octobre 1752), lieutenant (1er juillet 1759), retiré par ordre (6 juillet 1760). Voir aussi COL D2 C 59 F° 23v° (2e partie de registre)
DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2013-08-08

Archives
Répertoire établi par Martine Cornède, conservateur général du patrimoine
Recherche par critères
 ou entre   et