Officiers militaires de la Guadeloupe et dépendances (1802/1808)

Code de communication zone générique = FM, zone cote = D/2C/284
Cote de référenceFR ANOM COL D2C 284
Référence Internetark:/61561/tu245uopnpo
Description matérielle1 registre
  • Capitaines généraux, lieutenant du capitaine général commandant les troupes, généraux de brigade, État-major, Génie, Artillerie, commandements particuliers, direction de ports, commandants d'armes.
  • F° 3. Ambert, général de division, lieutenant du capitaine général, commandant les troupes (21 frimaire an 12), destitué (19 mai 1808), parti de la Guadeloupe (29 octobre 1808) sur le navire l'Impératrice bien-aimée, «cité avantageusement dans le rapport du conseil d'enquête pour connaître les circonstances de la capitulation de la Guadeloupe», remis en activité dans son grade (17 avril 1812), chevalier de la Légion d'honneur le 9 novembre 1806. Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 page 1
  • F° 20. Anthouard (Alexandre Pierre Louis d'), capitaine commandant la 16e compagnie du 3e régiment d'artillerie (22 brumaire XIV), chef de bataillon, sous-directeur de l'Artillerie, «s'est distingué dans l'affaire du 18 décembre 1809 à l'Anse-à-la-Barque», compris dans la capitulation de la Guadeloupe (6 février 1810), conduit en Angleterre, «gravement inculpé dans le rapport du conseil d'enquête pour connaître les circonstances de la capitulation de la Guadeloupe», rentré en France (1814), confirmé comme chef de bataillon, sous-directeur de l'Artillerie (12 janvier 1815), chevalier de la Légion d'honneur le 9 novembre 1806. Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 page 67
  • F° 17. Arbey, capitainede 2e classe au 6e régiment d'artillerie à cheval à Pointe-à-Pitre (an XIII), adjoint au Génie, s'est distingé lors de la prise de la Guadeloupe (février 1810), prisonnier en Angleterre, rentré en France (1814). Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 page 71
  • F° 26. Cabasse, capitaine, commandant les quartiers Sous-le-Vent
  • F° 5. Cortès, capitaine, aide de camp du général d'Houdetot
  • F° 15. Courtois, sous-lieutenant, à la Direction du Génie, lieutenant (1er germinal an 12), capitaine en second (1er juillet 1806), capitaine adjoint de 2e classe, capitaine en second de sapeurs (17 décembre 1811), en Angleterre (1810), évadé et rentré en France (1811). Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 page 54
  • F° 8v°. Dejannon, capitaine, adjoint à l'État-major, prisonnier de guerre à la mer, se rendant en France (ventôse an XIII), rentré en France (1814). Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 page 14
  • F° 23v°. Dumont, né à Saint-Macaire (Gironde), lieutenant de 1ère classe, à la direction de l'Artillerie à Sainte-Anne, décédé (30 novembre 1808). Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 page 75
  • F° 27. Duvau, capitaine adjoint à l'État-major général, commandant à la Désirade (30 floréal an XI-31 mars 1808), adjoint au commandant de la Grande-Terre (1er avril 1808), pris par l'ennemi (1808). Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 page 10
  • F° 1. Ernouf, général de division, capitaine général (1er ventôse an 11), grand officier de la Légion d'honneur
  • F° 1. Faujas, chef d'escadron, aide de camp du capitaine général, colonel (14 nivôse an XIII), «s'est distingué dans un engagement qui a eu lieu le 18 décembre 1809 à l'Anse-à-la-Barque contre des péniches anglaises lors de l'arrivée des flûtes la Loire et la Seine, blessé par suite de l'explosion de la Loire», compris dans la capitulation de la Guadeloupe (6 février 1810), «cité honorablement dans le rapport du capitaine général sur la reddition de la Guadeloupe», rentré en France (1811), chevalier de la Légion d'honneur. Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 page 3
  • F° 3. Folliot (Laurent Auguste), chef de bataillon, aide de camp du général Ambert, rentré en France (1808), chevalier de la Légion d'honneur le 9 novembre 1806. Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 page 5
  • F° 13. Fortin, chef de bataillon du Génie, sous-directeur des fortifications, resté en Guadeloupe après la capitulation, rentré en France (1813), chevalier de la Légion d'honneur le 14 juin 1804. Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 page 51
  • F° 23. Fouache, lieutenant à la direction de l'Artillerie, capitaine de 1ère classe au 4e régiment d'artillerie de Marine aux Saintes, conduit en Angleterre comme prisonnier de guerre par suite de la capitulation des Saintes (17 avril 1809), rentré en France (1814). Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 page 107
  • F° 22. Gatreau ou Gattereau, né le 10 mars 1747 à Montauban, capitaine de 1ère classe (mai 1805), à la direction de l'Artillerie à Basse-Terre, s'est distingué lors de la prise de la Guadeloupe (février 1810), conduit en Angleterre, rentré en France (1811), retraite (6 mai 1811). Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 page 69
  • F° 22. Gonet, capitaine, à la direction de l'Artillerie
  • F° 22v°. Guillod, capitaine, à la direction de l'Artillerie
  • F° 7. Hortode, né le 30 novembre 1764 à Angers, adjudant commandant, chef de l'État-major, chevalier de la Légion d'honneur le 9 novembre 1806, fait prisonnier de guerre à bord de la goélette armée l'Impériale sur les côtes de la Dominique où il faisait une reconnaisance, détenu en Angleterre, rentré en France (12 mai 1814), chevalier de la Légion d'honneur. Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 page 2
  • F° 5. Houdetot (d'), général de brigade, chevalier de la Légion d'honneur, passé à la Martinique le 21 frimaire an XII
  • F° 38. Hurson Dumon, né le 25 février 1762 à Vendôme, capitaine d'infanterie (1er brumaire an 14), commandant d'armes de 4e classe à Basse-Terre (21 mai 1806), confirmé comme capitaine d'infanterie (26 janvier 1809), en Angleterre (1810), rentré en France (1812). Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 page 29
  • F° 34. Le Gardeur de Repentigny, né le 11 septembre 1753 à Québec, lieutenant de vaisseau, capitaine de port de Pointe-à-Pitre (18 juillet 1808), décédé (2 juillet 1808). Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 page 41
  • F° 26v°. Madier, chef de bataillon (30 août 1808), commandant aux Saintes, chevalier de la Légion d'honneur le 9 novembre 1806, prisonnier de guerre aux Saintes lors de la capitulation (17 avril 1809), débarqué en Hollande (5 février 1810), «gravement inculpé dans le rapport du conseil d'enquête pour connaître les circonstances de la capitulation des Saintes», sans suite (juillet 1814). Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 page 29
  • F° 9. Mollet, capitaine, adjoint à l'État-major
  • F° 1. Mouton, né le 11 novembre 1773 à Marseille, capitaine, confirmé (20 août 1808), aide de camp du capitaine général, chef de bataillon (20 janvier 1810), prisonnier de guerre, conduit en Angleterre, rentré en France (1814). Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 pages 6, 9
  • F° 5. Ocher, capitaine, aide de camp du général d'Houdetot
  • F° 17v°. Pautrisel, né le 1er juillet 1783 à la Guadeloupe, lieutenant adjoint à l'État-major général (7 mars 1810), capitaine de 2e classe, adjoint au Génie, «s'est distingué à l'affaire du 18 décembre 1809 à l'Anse-à-la-Barque contre les péniches anglaises...», blessé lors de l'attaque de la Guadeloupe par les Anglais (février 1810), resté en Guadeloupe, capitaine adjoint à l'État-major général de la Guadeloupe (3 février 1817). Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 pages 19, 53
  • F° 23. Pelletier, né en 1771 à Ouagnon (Ardennes), lieutenant, à la direction de l'Artillerie, capitaine de 2e classe au Vieux-Fort (28 janvier 1813), compris dans la capitulation de la Guadeloupe (6 février 1810), conduit en Angleterre, rentré en France (1814). Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 page 70
  • F° 26v°. Perrot, capitaine, adjudant de place aux Saintes
  • F° 8. Poutrel, capitaine, adjoint à l'État-major
  • F° 8v°. Poyen, né le 10 février 1781 à la Guadeloupe, lieutenant adjoint à l'État-major général (3 mars 1809), capitaine, adjoint à l'État-major (1er janvier 1808). Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 pages 11, 18
  • F° 27v°. Preuilh, capitaine, commandant à Saint-Martin, compris dans la capitulation de la Guadeloupe (6 février 1810), a remis aux Anglais la partie française de Saint-Martin (15 février 1810), rentré en France (1810), chevalier de la Légion d'honneur le 24 janvier 1811. Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 page 30
  • F° 1. Repentigny, sous-lieutenant au 37e de ligne à la Martinique (17 vendémiaire an 11), capitaine (13 février 1809), aide de camp du capitaine général, conduit en Angleterre (30 septembre 1810), évadé et rentré en France (1811). Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 page 9
  • F° 8. Saint-Juéry, né le 27 octobre 1771 à Saint-Pierre, capitaine, adjoint à l'État-major, chef de bataillon (29 janvier 1808), «s'est distingué dans l'affaire du 18 décembre 1809 à l'Anse-à-la-Barque, blessé par suite de l'explosion de la Loire», compris dans la capitulation de la Guadeloupe (6 février 1810), rentré en France (1813). Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 page 5
  • F° 17. Saint-Laurent, capitaine, adjoint au Génie
  • F° 34. Savournin (de), né le 15 avril 1760 à Pointe-à-Pitre, lieutenant de vaisseau, capitaine de port de Basse-Terre (3 juillet 1808), passé à New-York à la capitulation de la Guadeloupe (1810). Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 page 42
  • F° 27. Souliers, chef d'escadron, à Marie-Galante, chevalier de la Légion d'honneur le 9 novembre 1806
  • F° 22v°. Vallentin, capitaine, à la direction de l'Artillerie
  • F° 26. Vatable, né à Basse-Terre, chef de bataillon, commandant d'armes à Basse-Terre (27 frimaire an 11), colonel en second au 66e régiment d'infanterie de ligne à la Guadeloupe (14 octobre 1809), confirmé (8 novembre 1809), «s'est distingué lors de la prise de la Guadeloupe par les Anglais, a eu son cheval tué sous lui», prisonnier en Angleterre (1810), «cité honorablement dans le rapport du conseil d'enquête pour connaître les circonstances de la capitulation de la Guadeloupe» (1811), rentré en France (1814), chevalier de la Légion d'honneur le 9 novembre 1806. Voir aussi FR ANOM COL D2C 285 pages 122, 127
DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2013-08-08

Archives
Répertoire établi par Martine Cornède, conservateur général du patrimoine
Recherche par critères
 ou entre   et