Lettres M-Q

Code de communication zone générique = FM, zone cote = D/2C/259
Cote de référenceFR ANOM COL D2C 259
Référence Internetark:/61561/tu245wyusc
  • F° 269. Maillard (Louis), né le 29 octobre 1814 à Lagiot (Seine-et-Oise), aspirant conducteur des travaux des Ponts et Chaussées à l'Île Bourbon (1er juin 1841)
  • F° 341. Maistre (Étienne), né le 19 octobre 1814 à Pondichéry, écrivain dessinateur à la direction des Ponts et Chaussées à Pondichéry (1er janvier 1838)
  • F° 280. Mallard (Jean Pierre), né le 25 mars 1800 à Saint-Jean d'Angély, garde-magasin à l'Île Bourbon (11 novembre 1826), n'est plus employé (23 juin 1828)
  • F° 132v°. Marcellin (Pierre Adrien), né le 3 février 1789 à Paris, ingénieur ordinaire de 2e classe, ingénieur ordinaire de 1ère classe en Guyane française (1er décembre 1824), a pris le service de la direction du Génie militaire (10 juillet 1825-1er septembre 1827), décédé à Cayenne (31 mars 1828)
  • F° 274. Marçon (Pierre Antoine), né le 14 août 1776 à Paris, dessinateur des Ponts et Chaussées à l'Île Bourbon (10 septembre 1814), démissionnaire (1er février 1816), réemployé (1er mars 1819), conducteur de travaux (1821), de 2e classe (1824), démissionnaire (24 août 1826)
  • F° 18v°, 26. Marthe (Blaise), né le 10 septembre 1787 à Lourdes, conducteur des travaux des Ponts et Chaussées de 2e classe (1er novembre 1827), employé à Fort-Royal, conducteur des travaux des Ponts et Chaussées de 1ère classe, passé à la direction du Génie militaire (14 janvier 1831), rentré en France (1834)
  • F° 339. Martin (Jean), né le 10 mai 1780 à Pondichéry, armurier à Pondichéry (2 juillet 1817), maître surveillant des travaux de forge et de charpente à la direction des Ponts et Chaussées (1823), parti pour Ceylan (22 janvier 1828-19 mars 1828), réformé (24 décembre 1828)
  • F° 163v°. Martin (Jean), né à Nîmes, écrivain toiseur en Guyane (15 décembre 1825), n'est plus employé (1er janvier 1827)
  • F° 252. Martin (Théobald), né le 19 avril 1798 à Brest, conducteur des travaux de 1ère classe à l'Île Bourbon (27 décembre 1824), démissionnaire (3 août 1829)
  • F° 97v°, 112v°. Mary (Barthélémy), né à Saint-Pierre, conducteur colonial de 2e classe à la Guadeloupe (1er avril 1835), de 1ère classe (2 mai 1839), conducteur des travaux des Ponts et Chaussées de 2e classe (12 juillet 1839)
  • F° 278v°. Maunier (François Rosené), né en août 1799 à l'Île Bourbon, aspirant conducteur des Ponts et Chaussées à l'Île Bourbon (8 août 1821), dessinateur (4 janvier 1823), démissionnaire (31 octobre 1824)
  • F° 165v°. Maurin (Jules Louis Benoît), né le 26 mars 1800 à Paris, écrivain dessinateur à la direction des Ponts et Chaussées en Guyane (21 février 1829), n'est plus employé (19 juin 1829)
  • F° 71v°. Matty de La Tour (Napoléon Grégoire de), né le 20 mai 1804 à Lorgues (Var), ingénieur ordinaire de 2e classe à la Guadeloupe (1er mai 1828), employé à Basse-Terre, ingénieur de 1ère classe (14 février 1829), chargé en chef de la direction du service des Ponts et Chaussées (15 avril 1829-1er novembre 1830, 1er avril-15 septembre 1831), rentré en France (1832)
  • F° 297. Mazet (Antoine Ernest), né le 2 septembre 1814 à Bergerac, adjoint de l'ingénieur ordinaire de 1ère classe des Ponts et Chaussées envoyé à l'Île Bourbon à l'effet d'y diriger l'établissement d'un port de commerce (30 octobre 1839), ingénieur ordinaire de 2e classe (26 décembre 1840), rentré en France (1841)
  • F° 12. Mazini, élève-ingénieur ordinaire des Ponts et Chaussées de 1ère classe, ingénieur colonial à la Martinique (5 septembre 1845)
  • F° 27v°. Meiffret (Charles), né le 14 septembre 1806 à Cannes, conducteur des travaux des Ponts et Chaussées de 2e classe à la Martinique (12 janvier 1830), employé à Fort-Royal, passé à la direction du Génie militaire (14 janvier 1831), rentré en France (1831)
  • F° 63. Ménard (Olivier), né le 25 juin 1770 à Châteaugiron (Ille-et-Vilaine), maître-charpentier à la direction des Ponts et Chaussées (1er septembre 1818), n'est plus employé (1er février 1819)
  • F° 256v°. Meyer (Louis), conducteur des travaux de 1ère classe à l'Île Bourbon (5 septembre 1845)
  • F° 166v°. Michely (Stratonice), employé à la direction des Ponts et Chaussées en Guyane (24 décembre 1830), démissionnaire (1er mars 1833)
  • F° 196v°, 206, 213v°. Molinet (Martin), né le 14 mars 1806 à Mouzay (Meuse), conducteur des travaux de 2e classe au Sénégal (30 décembre 1829), conducteur des travaux de 2e classe (22 décembre 1834), chargé du service des Ponts et Chaussées à Gorée (18 juin 1833 -9 octobre 1834, 26 décembre 1836-5 octobre 1837), conducteur des travaux de 1ère classe (1er janvier 1837), employé à Gorée et à Saint-Louis, sous-ingénieur colonial (3 septembre 1839), rentré en France (1840)
  • F° 1v°. Mondot de Lagorce (André Joseph Jules), né le 21 février 1791 à La Souterraine, ingénieur en chef de 2e classe destiné à la Martinique (14 octobre 1827), rentré en France (1829)
  • F° 279v°. Morange, garde-magasin à l'Île Bourbon (25 août 1826), piqueur des Ponts et Chaussées (11 octobre 1826), n'est plus employé (1er janvier 1827)
  • F° 166. Moreau (Théodore), expéditionnaire à la direction des Ponts et Chaussées en Guyane (3 mai 1830), n'est plus employé (1830)
  • F° 296. Mouttet (Frédéric), adjoint à M. Duranton pour une mission d'exploration du Sénégal (1er mars 1828), rentré en France (1829), ingénieur colonial à l'Île Bourbon (12 octobre 1830), n'a pas suivi cette destination
  • F° 255, 261. Naturel (Jean François), né le 14 août 1803 à Meulan, conducteur des travaux des Ponts et Chaussées de 2e classe à l'Île Bourbon (30 janvier 1829), conducteur des travaux de 1ère classe (22 avril 1836)
  • F° 88, 205. Negrel (Louis Gabriel), né le 5 septembre 1805 à Marseille, conducteur des travaux des Ponts et Chaussées de 2e classe au Sénégal (1er mai 1828), rentré en France (1831), conducteur des travaux de 1ère classe à la Guadeloupe (31 janvier 1843)
  • F° 109. Nicolas (Charles), conducteur auxiliaire des Ponts et Chaussées de 1ère classe à la Guadeloupe (1er juillet 1843)
  • F° 84v°. Niveleau (Jean Marie Claude), né le 31 mars 1792 à Paris, conducteur des travaux de 1ère classe à la Guadeloupe (12 février 1827), décédé à Pointe-à-Pitre (29 juillet 1827)
  • F° 277. Noël, gérant des Ponts et Chaussées à l'Île Bourbon (1er avril 1819), n'est plus employé (1er janvier 1820)
  • F° 285. Noël (Étienne), gérant des Ponts et Chaussées à l'Île Bourbon (9 septembre 1842)
  • F° 196, 254. Page Du Pailloux (Philibert), né le 15 novembre 1809 à Laguierche (Cher), conducteur des travaux de 1ère classe à l'Île Bourbon (juillet 1829), au Sénégal (10 octobre 1832), employé à Gorée et à Saint-Louis, suspendu de ses fonctions (6 octobre 1834), rentré en France (1835)
  • F° 177. Pansiotti (Gaudens), né le 24 août 1774 à Varallo (Piémont), arpenteur géomètre pour l'établissement de la Mana en Guyane (7 novembre 1822), passé à Cayenne (1er mai 1825), congédié (1er septembre 1827)
  • F° 274. Parent (Bobessin), né à l'Île Bourbon, conducteur de travaux à l'Île Bourbon (11 janvier 1816), renvoyé (30 novembre 1816)
  • F° 123. Parent (Jean Baptiste Charles Alexandre), arpenteur voyer général à la Guadeloupe (1er juin 1820), licencié (11 août 1821)
  • F° 274v°. Paris-Leclerc (Antoine), né à l'Île Bourbon, conducteur de travaux à l'Île Bourbon (1er décembre 1816), réformé (31 juillet 1817), commis à la direction (18 juin 1818), démissionnaire (22 juin 1820), passé dans le service des Douanes
  • F° 236. Partiot (Jean Baptiste), né le 22 septembre 1780 à Beauvais, ingénieur ordinaire des Ponts et Chaussées, ingénieur en chef à l'Île Bourbon (3 octobre 1814), suspendu de ses fonctions (9 janvier 1816), réintégré dans ses fonctions (1817), rentré en France (1820)
  • F°355. Paul-Maître (Étienne), né le 19 octobre 1794 à Pondichéry,arpenteur du cadastre de 4e classe à Pondichéry (16 juillet 1830), poste supprimé (1er janvier 1831)
  • F° 339. Paul-Maître (Jean Baptiste), maître surveillant des travaux de terrasse et de maçonnerie à la direction des Ponts et Chaussées à Pondichéry (1823), n'est plus employé (1829)
  • F° 340v°. Pavy (Jean), né le 11 juin 1795à Pondichéry, maître surveillant des travaux de forge et de charpente à Pondichéry (20 décembre 1828), n'est plus employé (1829)
  • F° 347v°. Pelletreau (Jean Simon), architecte à Pondichéry (1er novembre 1817), congé pour le Bengale (13 octobre 1818)
  • F° 353v°. Pereira (Nicolas), né le 23 novembre 1811 à Pondichéry, arpenteur du cadastre de 4e classe à Pondichéry (31 mai 1827), arpenteur du cadastre de 3e classe (1er avril 1828), arpenteur du cadastre de 2e classe (30 juillet 1829), emploi supprimé (1er janvier 1831)
  • F° 276v°. Pesson, commis aux écritures à l'Île Bourbon (23 novembre 1818),n'est plus employé (1er avril 1819)
  • F° 215v°. Petit (Eugène Jules), né le 25 octobre 1810 à Nevers, ancien sous-officier d'artillerie de Marine, conducteur des travaux des Ponts et Chaussées de 3e classe au Sénégal (6 novembre 1841), rentré en France (1843), licencié par suite de suppression d'emploi (1er août 1844)
  • F° 262v°, 294v°. Petit de La Rhodière (Joseph), né le 18 novembre 1793 à Rouen, arpenteur (10 septembre 1814), en mission d'exploration à Madagascar (29 août 1818), chargé de la direction des travaux du canal Saint-Martin à Bourbon (17 février 1827), ingénieur colonial (14 mars 1828), arpenteur et voyer général (1828), admis à faire valoir ses droits à la retraite (24 mai 1833), arpenteur du roi (30 décembre 1833), conducteur des travaux des Ponts et Chaussées de 2e classe à l'Île Bourbon (21 août 1835)
  • F° 211v°. Planson (Édouard), né le 19 janvier 1812 à Groningue, architecte à Paris, conducteur des travaux des Ponts et Chaussées de 2e classe au Sénégal (18 mai 1841), décédé à Saint-Louis (20 novembre 1841)
  • F° 161v°. Poisson (Vincent), gardien volant pour la conduite et l'exécution des travaux à la Mana (5 février 1823)
  • F° 19, 96. Pottier (Stanislas), né le 2 mars 1802 à Lorient, conducteur des travaux de 2e classe à titre provisoire à la Guadeloupe (8 mai 1829), confirmé (2 octobre 1830), à Pointe-à-Pitre, rentré en France (1835), conducteur des travaux des Ponts et Chaussées de 1ère classe à la Martinique (7 août 1840)
  • F° 111. Pouzolz (Dominique Théophile), dessinateur des Ponts et Chaussées à la Guadeloupe (16 août 1818), à Pointe-à-Pitre (28 avril 1819), licencié (16 août 1820)
  • F° 177. Prévost (Jean Gabriel), né le 9 septembre 1748 à Dufayel (Oise), arpenteur du roi en Guyane, ingénieur colonial (22 août 1819), décédé (11 mai 1823)
  • F° 263, 279, 283v°. Prion (Charles Pierre), né le 21 février 1795 à Rennes, aspirant conducteur à l'Île Bourbon (1er janvier 1823), dessinateur (1er novembre 1824), gérant (15 octobre 1832), conducteur des travaux des Ponts et Chaussées de 2e classe à titre provisoire (21 septembre 1835), confirmé (5 avril 1836), décédé à Saint-Denis (16 octobre 1840)
  • F° 2, 132. Prus (Jean Charles), né le 24 juin 1791 à Noyon, ingénieur ordinaire de 2e classe (1er août 1818), ingénieur ordinaire de 1ère classe (1er septembre 1818), employé au port de Rochefort, en Guyane française, rentré en France (1820), destiné à la Martinique (18 août 1829), rentré en France (1831)
  • F° 147°. Prus (François Saturnin), né en décembre 1798 à Noyon, conducteur des travaux des Ponts et Chaussées de 2e classe en Guyane française (11 février 1819), commis auxiliaire de Marine attaché au secrétariat du commissaire (12 juin 1820), démissionnaire (19 octobre 1822)
  • F° 201v°. Quesnot (Frédéric), né le 17 février 1805 à Caen, conducteur des travaux des Ponts et Chaussées de 2e classe au Sénégal (8 octobre 1825), décédé à Saint-Louis (22 octobre 1827)
  • F° 106, 111v°. Quin (Edgar Louis Georges), né le 21 mars 1811 à Basse-Terre, conducteur des travaux des Ponts et Chaussées de 3e classe à titre provisoire à la Guadeloupe (1er octobre 1829), conducteur sédentaire à Basse-Terre (13 avril 1835), conducteur des travaux des Ponts et Chaussées de 3e classe (15 novembre 1839)
  • F° 98, 105v°, 111v°. Quin (Paul Léopold), né le 9 mars 1809 à Basse-Terre, conducteur des travaux des Ponts et Chaussées à la Guadeloupe à titre provisoire (1er juin 1830), de 3e classe à titre provisoire (7 mai 1831), employé à Basse-Terre puis à Pointe-à-Pitre, conducteur sédentaire à Pointe-à-Pitre (13 avril 1835), conducteur colonial de 2e classe (1er mai 1838), conducteur des travaux des Ponts et Chaussées de 2e classe (15 novembre 1839)
DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2013-08-08

Archives
Répertoire établi par Martine Cornède, conservateur général du patrimoine
Recherche par critères
 ou entre   et