Préfecture d'Alger. Renseignements généraux Alger-est (Cap Matifou) et Maison-Blanche (département d'Alger) (1956/1962)

Cote de référenceFR ANOM 9113/3 F 1 à 22
Référence Internetark:/61561/um248kfv
Description matérielle3 mètres linéaires
OrigineDépartement d'Alger. Renseignements généraux, postes d'Alger-est et Maison-Blanche (Algérie)
Organisme responsable de l’accès intellectuelArchives nationales d'outre-mer
Langue des unités documentairesfrançais

Ces archives sont celles du poste RG d'Alger Est (situé à Cap Matifou) et du poste RG de la sous-préfecture de Maison-Blanche. Les papiers sont intitulés tantôt au nom de l'un, tantôt au nom de l'autre, dans les dossiers, sans que l'on puisse distinguer en deux fonds d'archives distincts.

Elles concernent l'arrondissement de Maison-Blanche créé par le décret du 20 mai 1957.

Elles ont été retrouvées et mises de côté lors du classement par les Archives nationales d'outre-mer des archives du Service départemental des RG d'Alger.

La période couverte est essentiellement 1958-1961. L'année 1962 n'est représentée que par quelques informations reçues par les RG de la part de la Sûreté nationale et de l'armée (dernier carton).

Il s'agissait probalement d'un seul et unique service, nommé poste d'Alger-Est. En effet, une réorganisation officielle du SDRG d'Alger a été faite par le commissaire Robert Aublet en septembre 1958 (note de service, archives du Service départemental des RG, carton 91/3 F 19). Le SDRG coordonne selon ce texte les activités de 4 brigades, d'une section auto, d'un service des jeux, et de 3 services extérieurs seulement : brigade de Blida, poste d'Alger-Est (travaillant sur l'arrondissement d'Alger-est), et section d'Alger-banlieue (arrondissement d'Alger sauf commune d'Alger). Les services extérieurs ont une compétence totale (politique, économie, enquêtes administratives) à l'exclusion des affaires de police de l'air et des frontières.

Ce texte méconnaît l'arrondissement de Maison-Blanche créé en mai 1957. Le poste RG de Maison Blanche avait donc peut-être été supprimé et rattaché au poste d'Alger-Est.

La manière dont les dossiers ont été constitués et classés par les RG se comprend théoriquement en ayant recours à la circulaire du directeur de la Sûreté nationale en Algérie du 6 mai 1960. Elle est conservée dans le premier carton. Cette circulaire indiquait très précisément le cadre de classement des dossiers, la nécessité de créer un dossier départemental, et la façon de rédiger des fiches de renvoi aux dossiers, au format de 11 x 8 cm. Beaucoup de documents se trouvent en double, car ils devaient être classés à chacun des noms qu'ils donnaient.

Le fichier n'est pas conservé de façon autonome pour ce poste RG. Il existe un gros fonds de fiches, qui semble concerner tout le Service départemental étant donné son volume (23 gros cartons de déménagement).

Le fonds est d'un grand intérêt pour l'histoire politique : l'action de renseignement s'exerçait surtout sur les partis et sur les personnalités. On trouve décrite l'activité politique, notamment activiste et de l'OAS, mais les RG renseignaient aussi et surtout sur les élus locaux.

De plus, les dossiers communaux de la deuxième partie permettent de connaître la situation, non seulement politique, mais générale (vers 1958-1961) de toutes les communes de l'arrondissement de Maison-Blanche (créé par le décret du 20 mai 1957).

La situation économique, les entreprises, sont souvent évoquées également.

Les enquêtes administratives sur des personnes sont d'un intérêt plus anecdotique, puisqu'il s'agit souvent de personnes inconnues et d'enquêtes de routine. Toutefois on y trouve aussi des renseignements intéressants, et elles évoquent globalement l'atmosphère de l'époque.

Aucune élimination n'a été réalisée.

Presque tous les cartons sont consultables, ou le seront en 2012, à l'exception de ceux contenant des affaires portées devant les juridictions qui sont soumis au délai de 75 ans.

Gouvernement général, Direction de la sûreté nationale en Algérie, service central des RG : 7 G (bulletins quotidiens)

Service départemental des RG : 91/3 F

Cabinet du Préfet d'Alger : 91/1 K, chapitre collection des rapports de police, renseignements généraux, 1940-1961.

Archives de la brigade RG de Blida : 9170/ 3F

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2014-09-01

Archives
Répertoire établi par Isabelle CHIAVASSA, conservateur en chef
Recherche avancée
 ou entre   et