Haut Commissariat de France pour l'Indochine. Services du conseiller politique (1901-1954)

Cote de référenceFR ANOM 2 HCI
Référence Internetark:/61561/wm279tns
Description matérielle348 articles, 30 m. l.
OrigineIndochine. Services des conseillers du Haut Commissariat, directions et services rattachés
Organisme responsable de l’accès intellectuelArchives nationales d'outre-mer
29, chemin du moulin de Testa, 13090 AIX-EN-PROVENCE, FRANCE

À l'issue du second conflit mondial, le général de Gaulle nomme le 16 août 1945 le vice-amiral Thierry d'Argenlieu, Haut Commissaire de France pour l'Indochine et commandant des forces françaises de terre, de mer et de l'air en Extrême-Orient. Premier Haut Commissaire, il reçoit pour mission "de rétablir la souveraineté française dans les territoires de l'Union indochinoise" (Décret du 17 août 1945 portant création et fixant les attributions du Haut Commissaire de France pour l'Indochine). Il prend ses fonctions le 10 septembre à Chandernagor et arrive à Saigon le 30 octobre.

Un arrêté en date du 5 octobre 1945, signé par le Haut Commissaire de France pour l'Indochine, fixe

les attributions du conseiller politique :

  • renseignements politiques concernant l'Indochine : réunion, conservation, exploitation des documents, mises à jour et synthèses périodiques à diffuser ;
  • études et directives politiques selon les instructions du Haut Commissaire ;
  • relations avec les souverains protégés et avec les partis politiques (en liaison avec le conseiller diplomatique en ce qui concerne les traités) ;
  • textes législatifs et réglementaires de portée générale : en liaison avec le conseiller juridique ;
  • sécurité politique (utilisation des services de sûreté en liaison avec l'état-major) ;
  • action sociale : réfugiés, internés, assistance sociale, Croix-Rouge.

Toutes mesures proposées au Haut Commissaire par les conseillers et ayant un aspect politique seront communiquées pour visa au conseiller politique.

Des attributions temporaires lui sont confiées dans l'attente de la nomination des conseillers diplomatique et pour l'information :

  • information et propagande.
  • renseignements sur les pays étrangers et relations avec les gouvernements étrangers.

Par arrêté du 1er novembre 1945, M. Jean de Raymond est nommé conseiller politique du Haut Commissaire d'Argenlieu. Lui succéderont, Léon Pignon (avril 1946-mai 1947), Didier Michel par intérim (30 mai-31 décembre 1947) puis (1er janvier-21 juin 1948), Charles-Henri Bonfils (juin 1948-septembre 1950), Jean Risterucci (février 1951-mai 1952) et Pierre Bégat par intérim (juillet 1952-décembre 1953) puis (janvier 1954-février 1955). Les arrêtés de nomination n'ayant pas toujours été retrouvés, cette liste n'a pu être établie avec plus de précision.

Les archives ont été versées par le conseiller politique au service des Archives du ministère de la France d'outre-mer, accompagnées d'un inventaire. Ce dernier a fait l'objet aux ANOM d'un pointage et d'une numérotation des dossiers par Lucette Vachier dans les années 1990.

Plusieurs lacunes ont été constatées à cette occasion. Elles concernent les minutiers de la direction des Affaires politiques à la signature du Haut Commissaire, les chronos secrets et ordinaires, des télégrammes et des correspondances du conseiller politique ainsi qu'un dossier important sur Bao Dai, des dossiers sur les conférences de Dalat et Fontainebleau, les accords du 8 mars 1949, des projets de convention franco-laotienne.

Le fonds se compose des archives des conseillers politiques proprement dites, auxquelles s'ajoutent plusieurs versements : des archives des 2e et 3e bureaux du conseiller politique qui traitent des questions d'ordre politique intéressant spécialement le Sud Vietnam, le Cambodge et le Laos, des archives du 4e bureau tournées vers l'étude et l'application des accords, les transferts de services et de compétences, des archives de la direction de l'administration générale versées le 8 mai 1952 aux archives du conseiller politique et d'un supplément concernant exclusivement les années 1945-1948.

Ces dossiers sont particulièrement intéressants pour comprendre la situation en Indochine à l'issue du deuxième conflit mondial, la préparation et l'application des accords signés lors des conférences internationales afin de résoudre politiquement le conflit. Les correspondances et rapports des différents conseillers politiques, les dossiers de propagande sont également précieux pour comprendre le contexte et le déroulement des événements.

Comme indiqué ci-dessus, le fonds du conseiller politique était composé de versements successifs, chaque partie présentée dans l'état initial pouvant reprendre des questions de l'une ou l'autre. De plus, les attributions du conseiller politique sont vastes et des mesures prises par d'autres conseillers lui sont communiquées pour visa mais également pour information. Cette imbrication complexe des dossiers explique la répétition des sujets d'une partie à l'autre et invite ainsi le lecteur à consulter de manière poussée l'instrument de recherche. Les cotes étant déjà connues par les chercheurs, la numérotation des dossiers a été conservée à l'exception de ceux concernant le supplément. Initialement cotés 1 à 25, ils ont été numérotés à la suite du versement initial, soit de 315 à 339. Par ailleurs, des dossiers supplémentaires, classés et répertoriés à l'occasion de la reprise de cet instrument de recherche y ont été ajoutés de la cote 340 à 348, représentant environ 1 mètre linéaire. Un tableau de concordance des cotes est intégré à l'instrument de recherche téléchargeable en format PDF.

Le plan retenu est composé de 6 parties :

  • retour de la France en Indochine (1916-1950)
  • organisation et activités du Haut Commissariat et des Commissariats de la République (1901-1954)
  • négociations internationales et application des accords (1945-1951)
  • situation en Indochine (1928-1952)
  • surveillance de l'activité politique nationale, état d'esprit des populations et renseignement (1940-1953)
  • politique (Cambodge, Laos, Siam) et activités étrangères en Indochine (1935-1953)

Français, anglais, allemand, quoc ngu, chinois, japonais.

En application de l'article L 213.1 du code du patrimoine, les documents décrits dans le présent instrument de recherche sont librement communicables.

Archives nationales d'outre-mer

  • Levy (Roger), L'Indochine et ses traités, 1946, Paris : Hartmann, 1947.
  • Brocheux (Pierre) ; Hémery (Daniel), Indochine : la colonisation ambiguë, 1858-1954, Paris : Ed. La Découverte, 1994.
  • Hémery (Daniel), Ho Chi Minh : de l'Indochine au Vietnam, Paris : Gallimard, 1990.
  • Bodinier (Gilbert), La guerre d’Indochine 1945-1954. Textes et documents. Vol. 1. Le retour de la France en Indochine, 1945-1946, 1987. Vol. 2. Indochine 1947. Règlement politique ou solution militaire ?, Paris : Service historique de l'armée de terre, 1989.
DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2017-01-30

Archives
Répertoire établi par Anne-Laure VELLA, chargée d'études documentaires
Recherche par critères
 ou entre   et