Commune mixte de Belezma (1883/1957)

Code de communication 93205 n° de carton
Cote de référence93205 1-38
Référence Internetark:/61561/wz818ax2xwy
Description matérielle 3 Mètres linéaires

La création de la commune mixte de Belezma est décidée par arrêté du Gouverneur général de l’Algérie le 27 septembre 1904 et supprimée par arrêté du 15 janvier 1957. Limitrophe des communes mixtes d’Aïn El Ksar, Aïn Touta et des Ouled Soltane et s'étendant sur un territoire de 184 097 hectares, elle se situe au nord de Batna et au sud de Sétif. À sa création, le centre de Corneille est désigné comme son chef-lieu, mais l'administrateur siége longtemps à Batna, puis à Bernelle avant d'emménager en 1909 à Corneille. Cette commune mixte se compose de deux centres de population européenne (Corneille et Bernelle) et de quatorze douars. En 1907, suite à la suppression de la commune mixte des Ouled-Soltane, son territoire s’agrandit de certains douars qui la constituaient. Sa population est en 1917 d’environ 50 000 indigènes pour seulement 700 Européens. La population indigène est composée de quatres tribus : les Ouled-bou-Aoun, les Ouled-Sellem, les Ouled-Soltane et les Ail-Ben-Sabor.

Les documents sont issus pour leur grande majorité de la commune mixte de Belezma, certains (issus des centres de colonisation) étant largement antérieurs à sa constitution. Ils sont relatifs à la gestion de la commune mixte (illustrée par les rapports mensuels d’ensemble envoyés au sous-préfet de Batna), sa police, sa justice et son économie.

Ces archives sont librement communicables dans leur totalité. La reproduction éventuelle des documents librement communicables est soumise aux conditions fixées par le règlement intérieur des Archives nationales d’outre-mer.

Accéder à l'inventaire en ligne.

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2017-04-18
État général des fonds
Recherche par critères
 ou entre   et