Garnier (Francis) (17 PA, 1866/1873)

Code de communication zone générique = FPzone cote= 17PA/n° de carton
Cote de référenceFR ANOM 17 PA 1-2
Référence Internetark:/61561/wz818e2111y
Description matérielle 2 articles

Inconnues

Libre accès aux originaux (selon leur état de conservation).

En 1855 Garnier entre à l’école navale. En 1861 il participe aux opérations autour de Saïgon avant de passer dans le corps des Affaires indigènes. Il est nommé administrateur de Cholon. Il préconise l’exploration du Mékong. La mission est conduite par Doudart de Lagrée et part de Saïgon le 5 juin 1866. À la mort de ce dernier, Garnier devient le chef de l’expédition : la mission atteint la vallée du Yang-Tsé-Kiang et redescend ce fleuve jusqu’à Shanghaï ; elle est rapatriée à Saïgon en juin 1868. Il est affecté au dépôt des cartes et plans de la Marine pour rédiger son rapport. Garnier fait la guerre puis en 1872 sollicite un congé sans solde et l’autorisation de partir pour la Chine. Seul il entreprend une reconnaissance de la vallée du Yang Tsé-Kiang qui le mènera jusqu’au Setchouan. L’amiral Dupré l’appelle pour régler les difficultés d’un commerçant français, Jean Dupuis, qui ne peut livrer des marchandises à la Chine en lutte contre les rebelles musulmans du Yunnan. Garnier arrive à Hanoï dont il s’empare le 20 novembre 1873. Il envoie des détachements qui occupent les principales places. Mais sa mission n’est pas reconnue officiellement. Le 21 décembre Hanoï est attaquée par les Pavillons noirs agissant pour le compte des troupes impériales ; Garnier est assassiné. Le Tonkin sera évacué et ne sera reconquis que 10 ans plus tard.

Le fonds comprend des journaux et rapports de l'exploration du bassin du Mékong pour les années 1866-1868.

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2017-04-18
État général des fonds
Recherche par critères
 ou entre   et