Général Bonnier (37 APC, 1882/1938)

Code de communication zone générique = FPzone cote= 37APC/n° de carton
Cote de référenceFR ANOM 37 APC 1-7
Référence Internetark:/61561/wz818f3152f
Description matérielle 7 articles (cartons)

Don.

Officier d'artillerie de Marine, François Xavier Louis Henri Marie Gaétan Bonnier (ou Bonnier de La Chapelle) participe sous les ordres du colonel Archinard à la conquête du Soudan français, puis, rentré en France, occupe un poste à la direction de l'artillerie du ministère de la Marine. Après la mort de son frère, le lieutenant-colonel Eugène Bonnier lors de la prise de Tombouctou en 1893, il repart en Afrique où il est nommé chef de cabinet civil et militaire du gouverneur général de l'Afrique occidentale française. En 1900, il enseigne à l'École supérieure de la Marine avant de diriger le laboratoire central de la Marine. Il devient successivement inspecteur des fabrications d'artillerie navale, commandant du 2e régiment d'artillerie coloniale et commandant supérieur de la défense de Dakar. En France, à la tête du 3e régiment d'artillerie coloniale puis de la brigade d'artillerie coloniale, il découvre l'aviation et passe son brevet de pilote. Nommé général de brigade en 1908, Gaétan Bonnier devient ainsi le premier général aviateur de l'armée française.

Le fonds conserve des manuscrits des ouvrages publiés par le général Bonnier à la mémoire de son frère, accompagnés des documents justificatifs, les manuscrits de ses souvenirs, dont un dossier de notes sur la prise de Ségou par le commandant Archinard en 1890, la suite de ses carnets relatifs à ses campagnes africaines et à la guerre de 1914-1918, sa correspondance, ainsi qu'un historique de l'aviation en Afrique et des éléments biographiques.

Libre accès aux originaux (selon leur état de conservation).

Accéder à l'inventaire en ligne.

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2017-04-18
État général des fonds
Recherche par critères
 ou entre   et