Service de protection du corps expéditionnaire (1906/1955)

Code de communication HCI SPCE n° de dossier
Cote de référenceHCI SPCE 1-279, 350-395
Référence Internetark:/61561/wz818f3z17b
Description matérielle 35M.l.

Le Service de protection du corps expéditionnaire français en Indochine (SPCE), créé en 1953, dépendait du Commissariat général de France en Indochine. Chargé de "recueillir et de fournir (...) les renseignements nécessaires à l'information des autorités civiles et militaires pour la conduite de la guerre et des opérations", il avait sous sa responsabilité les services français de sécurité, leur personnel et leur matériel.

Chargé de la surveillance politique dans les communautés autochtone et européenne, le SPCE interceptait des correspondances, pratiquait des écoutes radiophoniques et recueillait des rapports d'indicateurs. Il établissait principalement des notes et des bulletins quotidiens de renseignements ainsi que des dossiers très précis sur les personnalités politiques et religieuses, comme celui, très volumineux, de Nguyen Ai Quoc (Hô Chi Minh). De très nombreux documents sont relatifs au départ des Français d'Indochine, aux rapatriements des administrations, des personnes et des intérêts français.

Ce fonds est d'une importance primordiale pour l'histoire de la réorganisation du pays après le retour des Français, de la guerre d'Indochine et de la fin de la présence française.

Le fonds est entièrement communicable selon les articles L. 213-1 et L. 213-2 du Code du Patrimoine, à l'exception de HCI SPCE 390. Il s'agit de procès-verbaux de police municipale : liés à des affaires portées devant les juridictions, ils ne sont consultables qu'au bout de 75 ans.

Accéder à l'inventaire en ligne.

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2017-04-18
État général des fonds
Recherche par critères
 ou entre   et