Commune mixte des Rirha puis sous-préfecture de Saint-Arnaud (1876/1959)

Code de communication 9374 n° de carton
Cote de référence9374 1-121
Référence Internetark:/61561/wz818igjdgj
Description matérielle 9,5 Mètres linéaires

Comprise dans l'arrondissement de Sétif, la commune mixte des Rhira, dont la création est décidée par arrêté du 7Mars 1881, couvre un espace très vaste (194 000 hectares) et englobe une population musulmane largement dominante, évaluée en 1937 à plus de 50 000 pour 470 Européens. Découpée en sections administratives plus restreintes, elle compte neuf centres de colonisation et dix-huit douars.

L'histoire de la commune mixte des Rirha pourra être étudiée par divers biais, les dossiers les plus riches portant sur la colonisation et la propriété foncière (dossiers des concessionnaires, application du séquestre collectif de 1871), la vie agricole, les travaux publics (hydraulique notamment) ou la surveillance des populations. La guerre d'Algérie occupe enfin une part conséquente de ce fonds (rapports d'assassinats ou d'actes de sabotage, protection des fermes et des centres, actions de propagande).

Les documents sont librement communicables dans leur totalité, à l'exception des dossiers assez rares, dont la communication porte atteinte au secret médical, communicables à l’expiration d’un délai de 120 ans à compter de la date de naissance de la personne (cas rencontrés dans les archives d’indemnisation des victimes de dommages corporels des événements d’Algérie).

Accéder à l'inventaire en ligne.

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2017-04-18
État général des fonds
Recherche par critères
 ou entre   et