Cartothèque. Pièces isolées (XVIe – XXIe s.)

Les pièces qui composent ces quatre sous-séries concernent tous les continents du XVIe aux années suivant la décolonisation, et parfois jusqu’aux premières années du XXIe siècle. Sont représentés non seulement les territoires que la France a colonisés mais aussi les territoires limitrophes, ceux où elle a eu des intérêts ou fait des tentatives d’implantation ; ainsi, le sud-ouest de la Chine, et en particulier les provinces du Yunnan, du Kouang Si et du Kouang Toung, limitrophes du nord du Tonkin, sont représentés sur plusieurs dizaines de documents.

Les pièces isolées décrites ici sont souvent complémentaires de ce que l’on peut trouver dans les fonds constitués de cartes et plans (services géographiques des colonies ou de chaque colonie), parfois redondantes : pour les cartes imprimées, il est en effet possible que des exemplaires multiples soient conservés chacun dans un fonds.

On trouve dans ces sous-séries des pièces dont on ignore aujourd’hui la provenance (et elles sont majoritaires) retirées des fonds cartographiques constitués, notamment en provenance du Service géographique des Colonies comme l’indique leur estampille, mais aussi des entrées par voies extraordinaires comme des achats ou des dons, et enfin des pièces retirées sciemment des dossiers papiers pour des raisons de conservation.

Tous les thèmes sont représentés dans ces documents, de la santé publique à l’agriculture en passant par les cartes marines, les accidents de navigation fluviale au Tonkin, la piraterie, la conquête des différents territoires, la navigation aérienne, les travaux publics, l’urbanisme, le commerce, les réseaux de communications et de transports, la distribution d’eau et d’électricité. Plus difficile à appréhender que les fonds constitués, cette série les complète souvent.

Par format et ordre de traitement.

accéder à l'inventaire détaillé

La majorité des documents de ce fonds sont des documents publics, aujourd’hui librement communicables selon les dispositions du code du patrimoine. Les quelques pièces d’origine privée le sont aussi, aucun donateur n’ayant imposé de conditions particulières.

Certaines pièces peuvent faire l’objet de restrictions de communication si leur état en interdit la manipulation.

Des reproductions peuvent être délivrées moyennant paiement, dans la limite des possibilités techniques de l’atelier photographique des ANOM : les très grands formats ne peuvent être numérisés en interne.

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2017-04-18
État général des fonds
Recherche par critères
 ou entre   et