INDOCHINE

L’Indochine, créée en 1887, regroupe la colonie de Cochinchine, le protectorat du Cambodge, le protectorat de l’Annam, le protectorat du Tonkin et à partir de 1891, le protectorat du Laos.

La Cochinchine est détachée du royaume d’Annam et cédée à la France par le traité de Hué du 5 juin 1862.

L’ensemble des six provinces qui la constituent devient colonie française en 1867. Elle est administrée par des amiraux jusqu’en 1879, remplacés par un gouverneur civil. En 1887 est créé le poste de lieutenant gouverneur, subordonné au gouvernement général de l’Indochine. Face aux visées de ses voisins siamois et vietnamiens, le royaume du Cambodge se place sous le protectorat de la France en 1864.

Au Tonkin, la première intervention française date de 1873. Jusqu’en 1883, la France mène deux expéditions militaires qui se terminent par les traités de 1883 et 1884, plaçant le Tonkin sous son protectorat. Amputé de la Cochinchine et pratiquement du Tonkin, le royaume d’Annam est placé sous protectorat de la France en 1884. Tonkin, Annam et Cochinchine avant la colonisation appartenaient à l’empire du Vietnam.

À partir de 1887, la France intervient dans la région du Laos pour protéger les frontières du Cambodge, de l’Annam et du Tonkin. Les trois missions d’Auguste Pavie (1887-1893) aboutissent à l’établissement de la domination française sur ce vaste pays.

Ces protectorats et la colonie de Cochinchine, regroupés dans l’Union indochinoise, sont sous la tutelle d’un gouverneur général résidant à Saïgon, dont les pouvoirs sont progressivement renforcés.

En 1900, le territoire de Kouang Tcheou Wan (Chine du Sud) est rattaché à l’administration de l’Indochine.

L’Indochine, dès le début du XXe siècle, voit naître des mouvements nationalistes (agitation au Tonkin en 1908, soulèvement de 1930, création du parti communiste). La défaite de la France en 1940 laisse le pays à la merci du Japon qui, en août 1945, proclame l’indépendance du Vietnam réunifié. La République est instaurée et, le 2 mars 1946, Ho Chi Minh est proclamé président de la République. La France reconnaît le nouvel État. Les pourparlers avec Ho Chi Minh ayant ensuite échoué, la France entame des négociations avec l’ancien empereur Bao Daï. En 1948, le Vietnam adhère à l’Union française en qualité d’État associé et devient indépendant en 1954. Il en est de même pour le Cambodge et le Laos.

La lutte contre les troupes d’Ho Chi Minh aboutit à la défaite de la France à Dien Bien Phu en mai 1954.

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2015-07-17
État général des fonds
Recherche par critères
 ou entre   et