FONDS D'INVESTISSEMENT POUR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL D'OUTRE-MER (FIDES) (1945/1962)

Cote de référenceFR ANOM 191 COL 1-74 (1 FIDES), FR ANOM 4112 COL 1-913 (2 FIDES)
Référence Internetark:/61561/wz818llhu
Description matérielle 171,2 m.l.

Libre accès aux originaux (selon leur état de conservation).

Le Fonds d'investissement pour le développement économique et social d'outre-mer (FIDES) a été créé en 1946 pour financer les deux plans de développement des territoires d'outre-mer qui se succédèrent, le premier de 1948 à 1953, le deuxième de 1953 à 1959. Ces plans concernaient essentiellement l'Afrique subsaharienne et Madagascar.

À partir de 1949, deux sections sont distinguées dans le FIDES :

  • une section générale, financée entièrement par le budget métropolitain,
  • une section outre-mer ou locale, dont les fonds provenaient pour partie de l'État, pour partie du territoire concerné grâce à des avances de la Caisse centrale de la France d'outre-mer.

Le FIDES permettait aux territoires de se procurer des crédits sans avoir recours à des emprunts coûteux pour les budgets locaux. Il finançait les grands projets d'investissement, les équipements lourds (travaux publics, énergie, communications, transports), l'agriculture, l'élevage et l'hydraulique, mais aussi des programmes d'études, de recherche ou d'expériences scientifiques. Après la décolonisation, il a continué à réaliser les investissements publics français dans le cadre de la coopération.

Le fonds contient :

  • dans la première série (1 FIDES), des dossiers de projets d’équipement des territoires, des budgets et comptes, des études, des plans d’investissement, de la documentation,
  • dans la deuxième série (2 FIDES), les procès-verbaux des séances du comité directeur du FIDES (section générale et section outre-mer), des rapports de mission, des plans d’investissement, des dossiers d’aide aux projets d’équipement, des dossiers techniques, des conventions de financement, des missions d’assistance économique, des budgets et comptes, un ensemble de dossiers provenant du fonds d'aide et de coopération (FAC) et du fonds européen de développement (FED).

Les pays concernés sont : Afrique occidentale française, Afrique équatoriale française, Côte d’Ivoire, Dahomey, Guinée, Mauritanie, Niger, Sénégal, Togo, Haute-Volta, Soudan français puis Mali, Cameroun, Congo, Gabon, Oubangui-Chari puis République centrafricaine, Tchad, Côte française des Somalis, Madagascar, Nouvelle-Calédonie, Comores, Inde, Saint-Pierre-et-Miquelon.

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2017-04-18
État général des fonds
Recherche par critères
 ou entre   et