GUADELOUPE — Sous-série C7 (1649/1815)

Code de communication Pour COL C7 A 1-85 : 209 MIOM n° de bobine
Cote de référenceCOL C7 A 1-85, COL F7 B 1-6
Référence Internetark:/61561/wz818pob
Description matérielle 5,5 m.l.

La colonisation française de la Guadeloupe commence en 1635 : une compagnie de commerce, la deuxième Compagnie des Iles d’Amérique, a obtenu, en échange des dépenses « [qu’elle a] ci-devant faites ou qu’il [lui] conviendra [de] faire à l’avenir » la propriété définitive de l'île.

Après la dissolution de la compagnie en 1648, les Iles d'Amérique, dont la Guadeloupe, sont vendues à des particuliers. Elles sont rachetées par Colbert lors de la constitution en 1664 de la Compagnie des Indes occidentales, à laquelle est confiée leur mise en valeur en échange du privilège exclusif du commerce et de la navigation pour les colonies atlantiques, « terres habitées ou conquises par elle ».

La Compagnie des Indes occidentales disparaissant en 1674, la Guadeloupe est réunie au domaine royal. Prise par les Anglais en 1756, elle est restituée à la France par le traité de Paris en 1763.

Communication sur microfilm uniquement (209 et 210 MIOM).

Accéder à l'inventaire en ligne.

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2017-04-18
État général des fonds
Recherche par critères
 ou entre   et