Service des questions juives et des sociétés secrètes (1940/1943)

Description matérielle 3M.l.
OrigineLe Service des questions juives et des sociétés secrètes est rattaché à la Ve division en janvier 1942.

Le Service des questions juives et des sociétés secrètes de la préfecture de Constantine est créé au début de l’année 1942. Il est supprimé en 1943.

Le service traiteles affaires relatives à l'application de la législation antijuive de Vichy et à l'interdiction de la franc-maçonnerie sur l'ensemble de la circonscription. Le fonds, relativement épargné par les éliminations qui ont suivi la Libération, est le seul exemple d'archives d'un service préfectoral des «Questions juives et des sociétés secrètes» en Algérie à nous être parvenu de manière aussi complète, celles des services équivalents des préfectures d'Alger et d'Oran ne subsistant qu'à l'état d'épaves. Il permet donc d’analyser la mise en place de la politique de Vichy et le fonctionnement des services administratifs mobilisés pour traiter de ces questions en Algérie. Il apporte également des éclairages sur la place des Juifs et des Francs-maçons dans le département de Constantine, mais reste néanmoins insuffisant pour traiter de leurs implications socio-économiques pour la période de la seconde guerre mondiale, malgré la présence d’informations non négligeables pour ces problématiques. Enfin, le grand nombre de renseignements d’ordre individuel l'ouvre largement à la recherche biographique et généalogique.

Libre accès aux originaux (selon leur état de conservation).

Accéder à l'inventaire en ligne.

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2017-04-18
État général des fonds
Recherche par critères
 ou entre   et