Famille Le Gentil de Paroy (164 APOM, 1754/1826)

Code de communication zone générique = FPzone cote= 164APOM/1
Cote de référenceFR ANOM 164 APOM 1
Référence Internetark:/61561/wz818usupvt
Description matérielle 1 article

Achat du Service interministériel des Archives de France en 2010

Libre accès aux originaux (selon leur état de conservation).

Guy Le Gentil de La Barbinais, gentilhomme malouin, s'installe à Saint-Domingue dans les années 1720. Par le jeu des successions, son fils Guy Le Gentil, marquis de Paroy, hérite d'un important patrimoine constitué d'habitations sucrières et caféières. Malgré la brièveté de ses séjours sur l'île, le marquis de Paroy est désigné comme commissaire de la colonie lors de la convocation des États généraux et cofonde le Comité colonial en 1788. Deux de ses habitations sont incendiées lors de la révolte des esclaves de 1791 et la famille chassée quelque temps après ; ses héritiers bénéficieront de l'indemnité versée aux colons après l'indépendance de Saint-Domingue.

Archives familiales et économiques, les documents conservés sont en grande partie relatifs à la gestion des habitations de la famille Le Gentil à Saint-Domingue, notamment les inventaires dressés au moment des successions, les plans nécessaires au règlement des contentieux ou les comptes et journaux d'exploitation envoyés au marquis de Paroy par ses régisseurs. La constitution de l'important patrimoine des Le Gentil à Saint-Domingue peut être ainsi établi, comme leur parfaite intégration à la société esclavagiste de l'île et leur participation à l'économie, essentiellement sucrière, de la colonie.

Accéder à l'inventaire détaillé.

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2017-04-18
État général des fonds
Recherche par critères
 ou entre   et