Musée de la France d’Outre-Mer

Libre accès aux originaux (selon leur état de conservation).

Fichier pour les cartes, répertoires numériques dactylographiés pour les archives et les collections de documents.

Le 5 novembre 1928, à Paris, porte Dorée, près du bois de Vincennes, fut posée la première pierre du musée permanent des Colonies, premier bâtiment de la future exposition coloniale internationale.
L’inauguration du musée eut lieu en même temps que celle de l’exposition, le 6 mai 1931.

Le musée prit successivement le nom de musée de la France d’Outre-Mer (1935-1960), musée des Arts africains et océaniens (1960-1990) et musée national des Arts d’Afrique et d’Océanie (1990-2003). L'arrêté du 30 juillet 1946 le rattacha à la direction de l’Enseignement et de la jeunesse.

Le fonds du musée de la France d’outre-mer conservé aux Archives nationales d’outre-mer se compose :

  • de 76 cartes gravées ou manuscrites couleurs (itinéraires, missions, cartes topographiques, etc.). Ces cartes qui concernent les Antilles françaises et américaines, l’Amérique du Sud, l’Indochine et le Siam, la Réunion, la Polynésie sont classées en cartothèque,
  • de plans du musée permanent des Colonies (1928-1931) et de l’exposition coloniale internationale de Paris de 1931 (83 APC),
  • de la collection de papiers privés réunis par le musée cotés dans les séries Archives privées des colonies (APC) et Papiers d’agents (PA) : Duchesne (53 APC), Flagel (59 APC), Treich-Laplene (68 APC), Fourès (72 APC), Hamoir (73 APC), Jean Legrand (74 APC), Margueritte (75 APC), Lieutaud (82 APC).
  • d’une collection d’autographes (83 APC),
  • d’une documentation sur l’enseignement (46 PA).
  • des photographies et plaques de verre conservées en iconothèque (sous-series 33 Fi, 34 Fi et 36 Fi).

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2017-04-18
État général des fonds
Recherche par critères
 ou entre   et