Ministère d’État chargé des Affaires algériennes : Secrétariat général (1956/1962)

Code de communication 81 F n° de carton ou de registre
Cote de référence81 F 236-243
Référence Internetark:/61561/wz818xtrquu

Christian Delaballe, préfet de l’Oise, est nommé secrétaire général du ministère d’État chargé des Affaires algériennes par un arrêté du 14 décembre 1960. Par arrêté du 20 mars 1961, trois membres du cabinet du ministre sont mis à sa disposition : Jacques-Guy Lenoir, Jean Larché et Bernard Mailfait. Selon l’article 2 du décret du 31 mars 1961, portant organisation du ministère d’État chargé des Affaires algériennes, le secrétaire général assure, sous l’autorité du ministre, la direction de tous les services du ministère. Il est, de plus, chargé de représenter le ministre dans différents organismes à caractère administratif, financier, économique et social, assurant notamment la vice-présidence du fonds d’action sociale pour les travailleurs musulmans d’Algérie en métropole et la vice-présidence du comité directeur de la Caisse d’équipement pour le développement de l’Algérie. Par l’arrêté du 2 mai 1962, le ministre d’État donne à Christian Delaballe une délégation générale et permanente de signature. Le poste de secrétaire général est maintenu par le décret du 11 janvier 1963, portant organisation du secrétariat d’État auprès du Premier ministre chargé des Affaires algériennes.

Les dossiers ici regroupés ne couvrent cependant que la période de 1960 à 1962 et sont loin de refléter l’étendue des responsabilités du secrétaire général. Si ce dernier contrôlait toutes les affaires instruites par le ministère, la plupart des dossiers correspondants sont conservés dans les archives des services qu’il dirigeait.

Accéder à l'inventaire détaillé

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2017-04-18
État général des fonds
Recherche par critères
 ou entre   et