Société anonyme des plantations Saint-James (129 AQ, 1886/1963)

Code de communication zone générique = FPzone cote= 129AQ/n° de carton
Cote de référenceFR ANOM 129 AQ 1-137
Référence Internetark:/61561/wz818xvwvtf
Description matérielle 10 m. l., 137 articles

Inconnues

Libre accès aux originaux (selon leur état de conservation).

Aux environs de 1845, Paulin Lambert, négociant en vins et liqueurs à Marseille, introduit sur le marché français le rhum en provenance des Antilles et en devient l'un des plus gros importateurs. Il dépose dans les années 1880 la marque commerciale « Rhum des plantations Saint James » et commercialise le produit, en même temps qu'il acquiert plusieurs domaines à la Martinique et investit dans la publicité. Ses descendants reprennent et développent l'affaire, jusqu'à son rachat en 1954. Elle est mise en liquidation en 1965.

Le fonds comprend les statuts, les dossiers et procès-verbaux des assemblées générales jusqu’en 1938, de la correspondance, une comptabilité assez récente et fragmentaire, des dossiers épars sur le contingentement du rhum, quelques renseignements sur la fabrication et les achats de rhum. On trouve également des documents sur les filiales. Les documents éclairent les vicissitudes de la production du rhum à la la Martinique du 19e siècle aux années 1950 et 1960 : il s'agit en effet d'une marque de rhum de tout premier plan, dont les propriétaires ont joué un rôle important dans les organismes professionnels de cette branche d'activité.

Accéder à l'inventaire en ligne.

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2017-04-18
État général des fonds
Recherche par critères
 ou entre   et