Sous-préfecture de Médéa (1856/1961)

Code de communication 912 N° de carton
Cote de référence912 1-536
Référence Internetark:/61561/wz818yv0svm
Description matérielle 40M.l.

La sous-préfecture de Médéa, créée le 13 octobre 1858, disparaît au profit de la préfecture du même nom par le décret du 28 juin 1956.

La majorité des documents concernant plus particulièrement la surveillance des activités politiques des indigènes et de leur état-d'esprit pendant la décennie 1920-1930, le fonds permet d'éclairer les débuts du nationalisme, l'influence du communisme et les menées wahhabites dans l'arrondissement. Le culte musulman, lui aussi l'objet d'un contrôle étroit des autorités, peut être également étudié grâce aux nombreux rapports sur les marabouts, les fêtes, les écoles, les confréries religieuses, l'influence des personnages religieux et le pélerinage à La Mecque. Par ailleurs, un nombre important de documents est relatif à la seconde guerre mondiale, notamment aux camps d'internement et à l'épuration dans l'arrondissement. En revanche, ils sont rares pour la période des débuts de la guerre d'Algérie.

Libre accès aux originaux (selon leur état de conservation). Quelques dossiers relatifs à des affaires judiciaires ne sont communicables qu'au bout de 75 ans (code du patrimoine, article L 213-2).

Accéder à l'inventaire en ligne.

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2017-04-18
État général des fonds
Recherche par critères
 ou entre   et