COMMISSION D'ENQUÊTE DANS LES TERRITOIRES D'OUTRE-MER (1918/1939)

Code de communication zone générique = FM, zone cote = GUERNUT/n° de carton
Cote de référenceFR ANOM 130 COL 1-107
Référence Internetark:/61561/wz818zyym
Description matérielle 107 articles (cartons), 19 m.l.

Sous le premier gouvernement du Front populaire, la loi du 30 janvier 1937 porta ouverture d'une commission d'enquête chargée de rechercher quels étaient « les besoins et les aspirations légitimes des populations habitant les colonies, les pays de protectorat et sous mandat ».
En vertu des décrets des 4 février et 19 mai 1937, cette commission d'enquête dans les territoires d'outre-mer, composée de sénateurs, députés, administrateurs des colonies, universitaires, fut placée sous la présidence des présidents des commissions des colonies du Sénat et de la Chambre des députés.
Les secteurs géographiques du domaine colonial furent attribués à trois groupes de travail :

  • 1ère sous-commission : Tunisie, Maroc,
  • 2e sous-commission : Amérique, Afrique centrale, Madagascar, Réunion,
  • 3e sous-commission : Indochine, Inde française, Océanie.

La direction des travaux de cette commission d’enquête fut confiée à Henri Guernut, ancien député, ancien ministre, par arrêté du 4 février 1937.
Dans le souci de rassembler tous les « renseignements indispensables à l'élaboration d'une doctrine coloniale neuve », les membres de la commission recueillirent une documentation importante auprès des associations privées comme des administrations, établirent des questionnaires, dressèrent des rapports. Mais devant le refus de crédits pour des missions dans les territoires, indispensables pour remplir la tâche qui lui était confiée, la commission démissionna le 7 juillet 1938.

L'œuvre de cette commission d'enquête resta donc sans lendemain mais le fonds qui en provient est d’un très grand intérêt.

Les dossiers documentaires constitués contiennent en particulier :

  • des rapports sur les données politiques, économiques, sociales surtout, de la vie dans les colonies françaises en 1936-1937,
  • des rapports communiqués par les administrations locales ou élaborés par les commissaires,
  • des photographies,
  • des croquis et plans d'habitations rurales.

Les pays concernés sont l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, l’Afrique occidentale française, l’Afrique équatoriale française, la Côte française des Somalis, la Réunion, Madagascar, la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, Saint-Pierre-et-Miquelon, l’Inde, l’Indochine, la Nouvelle-Calédonie.

Libre accès aux originaux (selon leur état de conservation).

Accéder à l'inventaire en ligne.

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2017-04-18
État général des fonds
Recherche par critères
 ou entre   et