17 février 1715

Cote de référenceCOL C8 A 20 F° 241
Référence Internetark:/61561/zn401lhegeo

Don gratuit accordé par les peuples des îles ; il propose la suppression des droits du Domaine ; faiblesse des garnisons ; droit d'ancrage ; achat de mulets anglais pour les sucreries qui ne pouvaient travailler faute de bestiaux ; répression du commerce étranger ; plaintes des négociants ; diminution des espèces ; il est impossible de faire du commerce avec les Espagnols ; saluts à échanger avec les navires anglais ; demande de recrues ; les sieurs de Boisfermé et de Larnage sont partis pour Marie-Galante où une garnison n'est pas nécessaire ; construction d'un hôpital et de casernes au Fort-Royal ; relations avec Vaucresson ; mauvais renseignements sur le sieur Geuffray ; incidents de préséances entre les conseillers et MM. de La Malmaison et Lebègue ; le sieur de Valmenière reconnu comme lieutenant de roi au Fort-Royal ; un navire anglais a enlevé à Sainte-Lucie des bois coupés par les Français ; protestations ; mauvaise santé des sieurs de Savigny, Poulain de Guerville et de Pradines ; il se prépare à aller inspecter les îles ; commission de colonel des milices de la Grenade accordée au sieur Beltgens ; réparation des batteries ; demande de recrues ; voyage du sieur de Valmenière à Sainte-Lucie à la suite des incidents survenus avec les Anglais (enlèvement de bois) ; le sieur de La Touche fils, ancien capitaine, demande une lieutenance-colonnelle de milices.

Extrait auCOL C8 B 3 numéro 57 et, avec en marge décisions prises par le Conseil de Marine, au folio 61.

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2015-01-07

Archives
Inventaire établi par Etienne Taillemite, Odile Krakovitch et Michèle Bimbenet, conservateurs, révisé par les Archives nationales d'outre-mer
Recherche par critères
 ou entre   et