Formulaire de recherche simple
Territoire
Commune
Type d'acte
Thèmes
Année
ou entre et
Trié par
 
 

Guyane

Créé en 1776 par un édit royal, le Dépôt des papiers publics des colonies, plus communément appelé DPPC, était chargé de conserver au niveau de l’administration centrale sous forme de copies les actes les plus importants rédigés dans les colonies, pouvant garantir les droits des personnes et la sûreté de l’Etat.
C'est pourquoi les Archives nationales d'outre-mer conservent le troisième exemplaire des registres paroissiaux et d'état civil dressés dans les anciennes colonies.
La Guyane est le plus ancien établissement français d’outre-mer. Au début du XVIIe siècle commencent les premières implantations dans la zone de Cayenne, avec la fondation du comptoir de Sinnamary en 1624. La colonie de Guyane prend alors le nom de France équinoxiale. La mise en valeur commence avec la Compagnie de la France équinoxiale fondée par Colbert en 1661. Cédée aux Hollandais en 1667 par le traité de Breda elle est reprise par les Français en 1677. La Guyane est une colonie française jusqu'au 19 mars 1946. Elle devient alors un département français.
La collection des registres paroissiaux et d’état civil de la Guyane conservée aux Archives nationales d’outre-mer commence en 1677.
Ces registres ont fait l’objet d’une numérisation et d’une indexation afin de permettre la consultation en ligne.

Procédure de recherche

Le formulaire d’interrogation propose plusieurs critères de recherche . Le choix peut se faire par commune, dates et type d’actes mais aussi d’une manière thématique par le biais du critère « thème » qui donne accès aux images contenant des mentions d’esclaves.

Période de la recherche : 1677 à 1907

*
DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2012-03-30 10:38:15 Afficher l'aide