Formulaire de recherche simple
Territoire
Commune
Type d'acte
Année
ou entre et
Trié par
 
 

Iles Marquises

Créé en juin 1776 par un édit royal, le Dépôt des papiers publics des colonies, plus communément appelé DPPC, était chargé de conserver au niveau de l’administration centrale sous forme de copies les actes les plus importants rédigés dans les colonies, pouvant garantir les droits des personnes et la sûreté de l’État.
L’état civil, tenu sur place en double exemplaire comme en métropole (l’original pour la commune de naissance, la copie pour le tribunal de grande instance) fut donc également conservé sous forme de troisième exemplaire (triplicata) par cette institution.
Il est désormais conservé aux Archives nationales d’outre-mer : le plus ancien registre pour la Polynésie date de 1843. Ces registres ont fait l’objet d’une numérisation et d’une indexation afin de permettre la consultation en ligne.
Les Iles du Vent (Tahiti et Moorea) furent placées sous protectorat français en 1842 (traité avec la reine Pomaré IV).
Les Établissements français de l’Océanie furent constitués en 1881 à la suite de l’annexion des îles Tuamotu, de Rapa, des Tubuaï et de Raïvavae, auxquelles vinrent s’ajouter les îles Gambier en 1882, les Îles sous le Vent en 1898, Rurutu en 1900 et Rimatara en 1901.
Ralliés à la France dès 1940, les originaires des Établissements français de l’Océanie virent leur statut particulier supprimé par l'ordonnance du 24 mars 1945 et reçurent la pleine citoyenneté.
En 1946, les Établissements français de l’Océanie prirent le nom de Polynésie française avec le statut de territoire d’outre-mer.

Procédure de recherche

Le formulaire d’interrogation propose plusieurs critères. Le choix peut se faire par commune, dates et type d’actes.

Période de la recherche : 1843 à 1906

*
DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2015-06-08 08:49:38 Afficher l'aide