Formulaire de recherche simple
Territoire
Commune
Type d'acte
Thèmes
Année
ou entre et
Trié par
 
 

Sénégal

Créé en 1776 par un édit royal, le Dépôt des papiers publics des colonies, plus communément appelé DPPC, était chargé de conserver au niveau de l’administration centrale sous forme de copies les actes les plus importants rédigés dans les colonies, pouvant garantir les droits des personnes et la sûreté de l’Etat.
C'est pourquoi les Archives nationales d'outre-mer conservent le troisième exemplaire des registres paroissiaux et d'état civil dressés dans les anciennes colonies.
Saint-Louis est le premier comptoir du Sénégal fondé par les Français en 1659. Gorée est conquise en 1677. La colonie s'étend avec l'acquisition de Joal et de Rufisque. Entre 1758 et 1779 la France est évincée par l'Angleterre, et à nouveau en 1809. Le Sénégal est restitué à la France en 1814 par le traité de Paris. Après l'abolition de l'esclavage, l'expansion au-delà des comptoirs est encouragée et de nouveaux territoires sont annexés (Casamance, Saloum, Ouallo, Djolof).
Membre de l'A.O.F (Afrique occidentale française) à partir de 1895, le Sénégal devient un territoire d'outre-mer en 1946. Après avoir été une république autonome, membre de la Communauté et de la Fédération du Mali de 1958 à 1960, le Sénégal accède à l'indépendance en août 1960.
La collection des registres paroissiaux et d’état civil du Sénégal conservée aux Archives nationales d’outre-mer, commence en 1730.
Ces registres ont fait l’objet d’une numérisation et d’une indexation afin de permettre la consultation en ligne.

Procédure de recherche

Le formulaire d’interrogation propose plusieurs critères. Le choix peut se faire par commune, dates et type d’actes.

Période de la recherche : 1724 à 1914

*
DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2017-02-27 09:15:59 Afficher l'aide