Sous-préfectures d'Algérie. Sous-préfecture d'Orléansville (1909/1958)

Cote de référenceFR ANOM 914/1-31
Référence Internetark:/61561/fb434zxum
Description matérielle6 mètres linéaires
OrigineSous-préfecture d'Orléansville (Algérie)
Organisme responsable de l’accès intellectuel Archives nationales d'outre-mer
29 chemin du Moulin de Testa, 13090 Aix-en-Provence
Langue des unités documentairesfrançais

La sous-préfecture fut créée par décret du 27 juillet 1875, signé du maréchal de Mac-Mahon.

Elle fut transformée en préfecture par le décret du 28 juin 1956, mais il subsista ensuite un arrondissement d'Orléansville, moins étendu, dans le nouveau département. Le premier préfet fut nommé le 6 décembre 1956.

Le fonds couvre donc la période d'existence de cet arrondissement de 1875 à 1956.

Cet arrondissement aussi étendu qu'un département moyen en métropole (515.129 hectares) est constitué de trois régions géographiques, massif du Dahra, plaine du Chéliff et massif de l'Ouarsenis.

Le bâtiment fut entièrement détruit par le séisme de 1954 (séisme dont il ne reste aucune trace écrite dans le fonds). Il ne reste donc que 6 mètres linéaires de documents, pour toute la période de 1875 à 1956.

Il s'agit essentiellement de police administrative (débits de boisson, bourses scolaires, irrigation, explosifs). Seules les séries de dossiers d'emplois réservés aux militaires indigènes (1945-1956) d'une part, et de bourses scolaires (1952-1958) d'autre part, présentent un intérêt pour l'histoire sociale, car elles semblent assez complètes.

Une partie concernant la vie politique est toutefois conservée : plusieurs élections de 1947 à 1951 sont à signaler.

Le dossier sur les écoles coraniques offre un grand intérêt également.

Libre accès aux originaux.

DERNIÈRE MISE À JOUR LE 2015-06-18

Archives
Répertoire établi par Isabelle CHIAVASSA, conservateur en chef
Recherche par critères
 ou entre   et