Oubangui-Chari

Coord. GPS : 6.6400 20.3300

Type de lieu : ancienne entite politique ou administrative

Histoire

Le territoire de l’Oubangui-Chari est séparé du Congo français par le décret du 29 décembre 1903. Il est divisé en trois régions militaires par arrêté du 20 juillet 1904, modifié le 31 août : Krébedjé-Gribingui, Haut-Oubangui et sultanats, Bangui. Les territoires de l'Oubangui-Chari et du Tchad forment une entité administrative jusqu'à l'érection du Tchad en colonie le 17 mars 1920.

L’arrêté du 29 septembre 1909 détermine quatre circonscriptions civiles (Bangui, Kémo, Ouham et Gribingui) et trois circonscriptions militaires (M’Bomou, Haut-Oubangui et Dar-Kouti). De nombreuses réorganisations interviennent avant celle du 1er décembre 1919 portant le nombre des circonscriptions à dix.

Le Moyen-Logone et le Moyen-Chari sont détachés du Tchad et rattachés à l’Oubangui-Chari par arrêté du 31 décembre 1925 (jusqu'en décembre 1936).  La Lobaye (Moyen-Congo) rejoint la colonie en 1932.

La colonie est divisée en six départements le 15 novembre 1934, puis en dix le 28 décembre 1936. La Haute-Sangha est rattachée à la colonie en 1939. Le 12 mai 1944, la Ouaka, la Basse-Kotto et la Haute-Kotto sont réunis en un seul département, la Ouaka-Kotto (jusqu’en avril 1951) ; le Bas-M’Bomou et le Haut-M’Bomou constituent le M’Bomou. Le décret du 29 décembre 1946 renomme les départements en régions et les subdivisions en districts.

En 1958, ce sont : Bouar-Baboua, Kémo-Gribingui, Basse-Kotto, Haute-Kotto, Lobaye, M’Bomou, Ombella-M’Poko, Ouham, Ouham-Pendé, Ouaka et les districts autonomes de Birao, N’Délé et Zendé (Zandé).

Capitale : Bangui.

Lieux enfants

Fiche rédigée par les Archives nationales d'outre-mer
Mise à jour le 3 novembre 2017

assistant de recherche géographique
Trouver un lieu

 

aide
Trouver un lieu par type de lieu

 

aide
Panier de lieux